Orléans & son AgglO

Portrait d’une Marinière – Pauline Delaunay de Combleux

Publiée le

Une fois n’est pas coutume, on est parti à la rencontre d’une marinière, une vraie, une passionnée, membre de l’association Les Chemins de l’Eau à Combleux, à bord du bateau n°143 : Le Bièvre !

Festival de Loire

Portrait d’une Marinière – Pauline Delaunay de Combleux

Pauline est une jeune marinière de 30 ans née à Orléans, qui a largué les amarres à Combleux, joli port de mariniers du Loiret. À la ville, elle travaille dans l’industrie pharmaceutique et fabrique des médicaments. Une fois le travail terminé, sa passion reprend le dessus et dès qu’elle en a l’occasion, elle file à Combleux rejoindre ses amis mariniers.

On le comprend en l’écoutant, la Loire est une véritable passion pour Pauline. Parce qu’elle l’a toujours vue. Pour elle, « c’est un trésor, une déesse qu’on glorifie ». Petite, elle voyait les bateaux en bords de Loire et avait envie de monter à bord. Et puis un jour, quelqu’un lui dit qu’il faisait partie d’une association et l’invite à rejoindre cette famille de mariniers.

Elle commence sa vie de marinière à Châteauneuf-sur-Loire avec la Communauté des Mariniers de Châteauneuf. Elle y passe trois ans. Pauline rejoint ensuite l’association des Chemins de l’Eau à Combleux. Une équipe de mariniers très familiale, où bonne humeur et bonne ambiance sont les maîtres-mots.

« La Loire est sauvage, mais pleine de richesses »

Si elle voue une véritable passion pour la Loire, pas question pour elle de partir seule en Loire ! Comme elle nous explique « il faut être deux sur un bateau, un qui fait les manœuvre et un qui pilote, mais il faut aussi penser à la sécurité des personnes, car la Loire est sauvage et dangereuse ». Elle nous conte alors ces histoires de mariniers partis seuls et disparus dans les méandres du fleuve ligérien.

Pauline participe depuis 10 ans au Festival de Loire. Pour elle, c’est avant tout beaucoup d’échanges, d’émotions, de passion, de retrouvailles avec les mariniers et une vraie histoire humaine, car « les mariniers, c’est une grande famille » confie-t-elle !

Combleux, entre Loire et Canal  

L’association des Chemins de l’Eau est née en 2006/2007 à Combleux. L’idée originelle est de faire revivre le port de Combleux. Aujourd’hui, l’association compte sept fûtreaux, des embarcations qui servaient au transport de personnes, de bétails, de denrées pauvres (bois, charbon…) et riches (épices, tissus…).

Outre ces sept bateaux, l’association possède également une péniche, « Le Suave » actuellement en cours de rénovation. Car à Combleux, il y a la Loire, mais il y a aussi le canal.

Cette rénovation a pour objectif de faire, de la péniche, un musée itinérant, dédié à l’histoire du canal d’Orléans, qui pourrait naviguait entre Combleux et Faye-aux-Loges, afin de développer l’aspect touristique de cette partie, un peu délaissée.

La péniche sera exposée en fin d’année sur la place de la Mairie de Combleux avant de rejoindre le Canal. Pour redynamiser ce dernier, onze associations loirétaines se sont associées pour créer le « Collectif Canal d’Orléans » (présent sur le Festival), qui a pour mission de nous faire prendre conscience du potentiel touristique du canal…

Aujourd’hui, il est navigable, mais il manque des financements pour rénover les neuf écluses du versant Loire du Canal d’Orléans, nettoyer le canal et restaurer le pont tournant de Combleux, qui pourrait permettre à la péniche de descendre jusqu’à Orléans !

Retrouvez les mariniers de Combleux sur les quais de Loire, pendant le Festival. Pour les reconnaître, suivez les girouets bleus et blancs.

La liste des bateaux du festival

Pauline Delaunay

photo : A Pavard-Doisneau