Orléans & son AgglO

La Belle de Grignon ouvre le bal

Publiée le

L’une des plus belles unités du Festival de Loire 2019, La Belle de Grignon, a été grutée le mardi 10 septembre, dans le canal. Cette flûte berrichonne proposera des visites et des démonstrations de halage dès le 18 septembre.

Festival de Loire

La Belle de Grignon ouvre le bal

Dans les eaux du canal d’Orléans caressées ce mardi matin par le soleil, on ne voit qu’elle : La Belle de Grignon. Cette péniche emblématique de la navigation fluviale au 19e siècle est partie lundi après-midi par convoi exceptionnel de son port d’attache, Grignon, dans la commune de Vieilles-Maisons-sur-Joudry (Loiret), ancienne cité batelière depuis plus de 300 ans.

Retrouvailles avec le canal d’Orléans

Chargée sur une remorque télescopique, La Belle aux avantageuses mensurations (27 mètres pour 20 tonnes) a dormi lundi soir sur le quai du Roi avant d’être hissée, mardi matin, par deux grues vers le canal d’Orléans. Une opération spectaculaire qui avait le goût savoureux des retrouvailles puisque le canal d’Orléans n’avait plus revu de flûte berrichonne depuis son déclassement en 1954 ! Et comme le hasard fait bien les choses, La Belle de Grignon « découvrait » Orléans un an jour pour jour après sa première mise à l’eau et son baptême célébrés les 8 et 9 septembre 2018, à Grignon.

Dix ans pour concevoir La Belle

La boucle est donc bouclée pour cette unité exceptionnelle dont la conception a nécessité 10 ans. Un projet au long cours mené par une poignée de passionnés, tous bénévoles de l’association Maison des loisirs et de la culture. Réalisée entièrement en chêne de provenance locale, la Belle de Grignon a « d’abord été une maquette, en 2010, pour s’approprier les techniques de fabrication, raconte Denis Godeau, président de l’association. Puis nous avons installé le chantier pour passer à la construction, uniquement par les bénévoles. »


Les Mariniers de Grignon, le 10 septembre 2019

Un voyage dans le temps

À l’intérieur, ils ont reconstitué « l’habitacle des mariniers tel qu’il était à l’époque. Nous proposerons des visites pendant le festival de Loire, en plus des démonstrations de halage. Ces bateaux transportaient essentiellement du bois, de la pierre, de la chaux et du vin. C’était en quelque sorte des semi-remorques, sourit Denis Godeau, qui remontaient jusqu’à Montargis pour prendre soit le canal du Loing afin de rejoindre la Seine, ou bien le canal de Briare pour relier le canal latéral à la Loire et le canal du Berry. »

Au rendez-vous du Festival de Loire

Les Mariniers de Grignon font d’ailleurs le vœu de rejoindre par halage Montargis et Briare à partir de 2021-2022, et plus tard, Orléans. En attendant, les festivaliers sont invités à admirer et à visiter La Belle de Grignon, du 18 au 22 septembre, près de la Capitainerie. Démonstrations de halage les mercredi, jeudi, vendredi à partir de 14h30, samedi à 17h, dimanche à 13h, et visite de la flûte berrichonne de 10h à 12h et de 14h à 19h.

http://www.belledegrignon.fr/

Grutage de la Belle de Grignon, le 10 septembre 2019

Photos : J Puyo