Orléans & son AgglO

Portrait de Rémy Colin, faiseur de bateaux dans le Pas-de-Calais

Publiée le

Sur les quais de Loire à Orléans, nous profitons du Festival de Loire pour venir échanger avec Rémy Colin, faiseur de bateau à Saint-Omer, dans le Pas-de-Calais. Une rencontre passionnante !

Festival de Loire

Portrait de Rémy Colin, faiseur de bateaux dans le Pas-de-Calais

Le savoir-faire des faiseurs de bateau

Commençons avec un petit peu d’histoire. Direction Saint Omer, dans le Pas-de-Calais, véritable plateforme commerciale entre la Flandres, l’Artois et l’Europe du Nord au Moyen-Âge.

Au XVIIIe siècle, le maraîchage explose et le nombre d’ateliers de constructeurs de bateaux aussi. La corporation porte le nom de faiseurs de bateaux depuis le Moyen-Âge. Cependant au XXe siècle, l’utilisation des bateaux se perd et en 1995, le dernier faiseur de bateaux ferme ses portes.

Heureusement en 2009, la construction de bateaux reprend dans le marais grâce à Rémy Colin. Après des études dans le bois et la charpente marine, ce passionné de bateaux décide de reprendre l’activité du dernier faiseur de bateaux, qui était son grand-oncle.

Il obtient du dernier faiseur de bateau le savoir-faire et les techniques secrètes, transmises de générations en générations. Associé à son père, il crée Les faiseurs de bateaux, aujourd’hui reconnue comme entreprise du patrimoine vivant, pour recréer des bateaux de pêche, de loisir et de plaisance, aujourd’hui utilisés pour le tourisme.

L’entreprise propose également des visites de son atelier de construction et de restauration ainsi que des promenades et visites des marais de Saint-Omer.

15 bateaux du Nord débarquent sur le Festival de Loire !

Du 18 au 22 septembre, ce sont une quinzaine de bateaux du Nord qui débarquent à Orléans pour le Festival de Loire !

Curieux et curieuses, venez admirer un bacove : cet impressionnant bateau de près d’1 tonne mesure 9m50 de long pour 2m de large et servait à transporter les légumes en grande quantité, puisqu’il pouvait contenir 3 tonnes de marchandise ! Aujourd’hui utilisé pour le tourisme principalement, il peut accueillir près de 12 personnes à bord.

Venez admirer également les escutes. Ces bateaux de plus petite taille, allant de 4m50 à 8m de long, étaient plutôt utilisés pour transporter les outils et la famille du maraîcher. Enfin, vous découvrirez les baudequins, de petites barques annexes.

Sur le festival, il y aura des bateaux, mais pas seulement ! C’est tout un atelier de rénovation que vous pourrez découvrir sur les quais.

Vous pourrez également assister à des démonstrations de chargement de légumes, et flâner sur le village d’animations Flandres-Artois pour découvrir le patrimoine et les savoirs-faire de cette région pleine de traditions.

Et pour retrouver les faiseurs de bateau sur le festival, rien de plus simple : il vous suffit de lever la tête et de repérer les deux géants du nord qui les accompagnent.

Le Festival de Loire vu par les mariniers

“Wahou”, c’est le premier mot qui est venu à l’esprit des faiseurs de bateaux lors de leur première venue sur le festival, en 2011.

Habitués de ce grand rassemblement, ils nous confient être chaque année impressionnés par cette sensation unique d’être plongé dans l’histoire, de passer cinq jours hors du temps.

Une véritable renaissance pour cette belle époque où les bateaux étaient rois. La Renaissance, une époque qui évoque d’ailleurs beaucoup de choses pour ces constructeurs du Nord, dont la ville d’origine, Saint-Omer, est empreinte.