Orléans & son AgglO

Budget 2017 de la mairie d’Orléans

Dans un contexte particulier lié à la transformation de l’intercommunalité, le budget 2017 de la mairie d’Orléans conjugue l’ambition, avec un investissement élevé de près de 52 M€, et la qualité de service au quotidien.

2017 marque un tournant dans l’histoire du territoire avec la transformation de la communauté d’agglomération en communauté urbaine au 1er janvier, puis en métropole dans le courant de l’année. Pour Orléans comme pour les 21 autres communes de l’agglomération, il s’agit donc de procéder au transfert de certaines compétences qui deviendront d’intérêt communautaire. Certaines le sont du fait de la réforme territoriale (lois Notre et Alur) comme le plan local d’urbanisme, le tourisme, l’eau potable… D’autres sont liées au passage en communauté urbaine : voiries et aires de stationnement, réseaux de chaleur et de froid urbains, distribution publique d’électricité et de gaz, etc. Et enfin, des compétences seront acquises au moment du passage en métropole comme la défense incendie, la gouvernance et l’aménagement des gares, les espaces publics dédiés à tout mode de déplacement urbain…

Pour accompagner cette transformation, il a été décidé de mettre en place une organisation temporaire, sous forme de conventions de gestion, permettant de garantir une parfaite continuité du service.

52 M€ fléchés vers l’investissement

La construction du budget 2017 d’Orléans vient répondre aux objectifs du mandat, à savoir :

  • renforcer la proximité et améliorer le cadre de vie,
  • intégrer le développement durable dans tous les projets,
  • développer la visibilité et l’attractivité d’Orléans à travers, notamment, une offre culturelle renforcée.

Les équilibres budgétaires sont, quant à eux, respectés malgré les réductions des dotations de l’Etat. Ces fondamentaux, quels sont-ils ? La stabilité des taux d’imposition (inchangés depuis 20 ans) associée à une politique d’abattement volontariste ; la maîtrise des dépenses de fonctionnement avec une recherche d’optimisation des organisations (mutualisation et coopération avec Orléans Métropole et les communes volontaires) ; un endettement contenu et un effort d’autofinancement de 24 M€ permettant d’envisager un niveau d’investissement conséquent de près de 52 M€, pour soutenir l’économie locale.

Renforcer la proximité

Une nouvelle fois, le budget municipal fait de l’éducation l’une de ses priorités, avec près de 2 M€ d’investissement supplémentaires par rapport à 2016, soit un total de 32,9 M€ (27,4 M€ en fonctionnement + 5,5M€ en investissement).

Les subventions attribuées aux organismes et associations restent stables, excepté pour le Centre communal d’action sociale dont le soutien est porté à près de 8,8 M€ (en hausse de 1 M€ par rapport à 2016).

Enfin, un budget participatif est provisionné de 500 000€, pour permettre aux habitants de proposer de petits aménagements dans les quartiers.

Favoriser l’attractivité d’Orléans

2017 sera une année culturelle, avec un budget total de 26,3 M€. Cette enveloppe doit permettre d’assurer le développement des établissements culturels, de valoriser les collections et la pratique artistique notamment « Hors les murs » pour susciter l’intérêt du plus grand nombre, et enfin, favoriser la programmation d’événements d’envergure comme l’exposition Jean-Baptiste Perronneau, au Musée des beaux-arts ou encore la Biennale d’architecture. 

Les budgets des différentes compétences

Investissements importants en 2017

La rénovation de l'espace public : 6 M€
La Convention territoriale Argonne : 5 M€
Le lancement des travaux ZAC Carmes Madeleine : 3,8 M€
La construction de la nouvelle maternelle de Michel de La Fournière : 1M€ / Rénovation du Groupe Scolaire Romain Rolland : 1 M€
La campagne de ravalements : 1 M€
La transformation du Muséum d'Orléans pour la biodiversité et l'environnement (MOBE) : 1M€
Le déploiement du plan numérique dans les écoles : 0,65 M€
La poursuite de la rénovation des salles du musée des Beaux-Arts d’Orléans : 0,6 M€
Le lancement des études sur le site Parc Exposition/Zénith : 0,5M€