Orléans & son AgglO

Budget 2019 de la mairie d’Orléans

Doté de 208,5 M€, le budget d’Orléans marque, en 2019, l’arrivée à maturité des projets d’envergure. Il réaffirme aussi 3 priorités : faciliter le quotidien des habitants, renforcer l’attractivité du territoire et ancrer le développement durable dans tous les projets.

Voté en conseil municipal du 10 décembre 2018, le budget 2019 de la ville d’Orléans signale l’arrivée à maturité de projets d’envergure tels que le centre aqualudique L’O dont la construction démarrera en milieu d’année sur le site de l’ancienne maison d’arrêt d’Orléans, le centre nautique de La Source (en cours de construction), le Musée d’Orléans pour la biodiversité et l’environnement qui donnera prochainement le coup d’envoi des aménagements intérieurs, les anciennes Vinaigreries Dessaux destinées à accueillir une fabrique pour les arts plastiques et visuels, l’Auberge de jeunesse qui trouvera un positionnement plus central dans les locaux de l’actuel CNFPT…

2019 voit aussi le transfert d’établissements culturels et sportifs à Orléans Métropole au 1er janvier : le musée des beaux-arts et le musée historique et archéologique, le Zénith, la patinoire et la base de loisirs de l’île Charlemagne.

centre aqualudique L’OProjet de centre aqualudique L’O

Respect de la stratégie financière

Le budget 2019 de la ville d’Orléans atteint les 208,5 M€ dont 137,3 M€ de dépenses de fonctionnement et 50,1 M€ de dépenses d’investissement. Le développement durable reste ancré dans l’ADN de tous les projets – on estime à 31 M€ l’investissement incluant une dimension DD - et les priorités réaffirmées : continuer d’améliorer le cadre de vie des Orléanais, développer des services répondant à leurs attentes, et renforcer l’attractivité d’Orléans.

Son élaboration s’appuie sur une stratégie financière inscrite dans la durée :

  • maitrise des dépenses de fonctionnement, dans le respect du contrat passé avec l’Etat qui limite les dépenses des collectivités à 1,2% maximum. Ceci permet à Orléans de dégager une épargne autour de 10 M€,
  • stabilité des taux d’imposition (inchangés depuis 1996),
  • niveau d’investissement dynamique de 50 M€, auxquels s’ajoutent environ 10 M€ réalisés par Orléans Métropole, compétente en matière d’espace public,
  • dette contenue, portant la capacité de désendettement à 5 ans. 

208,5 M€ de dépenses réelles tous budgets confondus :

Un effort d’investissement soutenu :

Faciliter la vie des Orléanais

  • l’éducation (32,4 M€) avec la transformation de l’ancien collège de la Bolière pour accueillir l’élémentaire Cadou, la fin des travaux de rénovation de l’école Romain-Rolland, la poursuite des grosses réparations et travaux d’accessibilité, l’acquisition de matériels scolaires et informatiques, la rénovation du restaurant scolaire Jean-Mermoz et l’aménagement des cours d’écoles,
  • le sport et la jeunesse (34 M€), pour accompagner le Festival Hop pop hop, la soirée Jeunes Talents et Orléans Mouv’, pour soutenir les actions de l’Aselqo dans les quartiers (2,57 M€) et les associations jeunesse (0,49 M€), et enfin pour acquérir les locaux du CNFPT et lancer l’aménagement de la future Auberge de jeunesse. Le soutien aux clubs et associations sportifs est important : 3,46 M€, tout comme le programme de travaux pour créer de nouveaux équipements (centre aqualudique, complexe nautique de La Source…) et poursuivre les rénovations.
  • la politique sociale (22,4 M€), dont 8,193 M€ de subvention au Centre communal d’action sociale,
  • l’urbanisme pour accompagner le parcours résidentiel des habitants et en accueillir de nouveaux avec l’aménagement de Zac (Carmes-Madeleine, Val Ouest…), la poursuite des programmes de rénovation urbaine, 
  • la participation citoyenne avec, entre autres, 500 000€ pour accompagner les actions des conseils consultatifs de quartier et 300 000€ pour soutenir les projets issus du budget participatif,
  • la santé avec la finalisation de la MSP Saint-Marceau (ouverture prévue en janvier 2019) et l’accompagnement du projet de MSP en centre-ville, portant ainsi à 4 le nombre de MSP sur Orléans. À noter également que la Ville prévoit 500 000€ pour poursuivre les travaux d’accessibilité dans les bâtiments municipaux,
  • la sécurité avec le développement du programme de vidéo-protection et la sécurisation des bâtiments publics, et la mise en place du dispositif de lutte contre les incivilités.

187,3 M€ consacrés aux projets et actions :

Renforcer l’attractivité du territoire

  • la culture et l’événementiel (34,8 M€), avec la poursuite du projet muséal : salles XIXe au musée des beaux-arts, réhabilitation du Musée orléanais pour la biodiversité et l’environnement (MOBE), étude et travaux sur les Vinaigreries Dessaux, soutien aux structures culturels et aux événements avec la 9e édition du Festival de Loire en septembre ou bien encore le Festival Cannes 39 en novembre,
  • l’animation commerciale (714 000 €) pour soutenir la dynamique en centre-ville (Grande Braderie, Fête du Tri…), réaliser des travaux d’aménagement et d’entretien de locaux préemptés…

Les principaux projets 2019

  • rénovation du centre nautique de La Source : 12 M€
  • restructuration du Musée pour la biodiversité et l’environnement (MOBE) : 6,185 M€
  • construction du centre aqualudique L’O : 3,5 M€
  • aménagement de locaux scolaires (classes élémentaires Cadou) : 1,3 M€
  • transformation des Vinaigreries Dessaux en Fabrique culturelle : 1,019 M€
  • poursuite de la campagne de ravalement obligatoire : 1 M€
  • lancement des premiers travaux CO’Met : 1 M€
  • requalification du groupe scolaire R.-Rolland : 896 000 €
  • grosses réparations bâtiments scolaires : 868 000 €
  • création du cimetière à La Source : 740 000 €
  • projet collège Orléans Nord-Est : 707 000 €
  • voiries Carmes : 675 000 €
  • grosses réparations bâtiments sportifs et loisirs : 670 000€
  • Zac Carmes – Madeleine : 600 000€
  • acquisition locaux CNFPT pour la future Auberge de jeunesse : 600 000 €
  • accessibilité bâtiments publics : 500 000 €

Les principaux investissements par quartier :