Orléans & son AgglO

La qualité de l'eau que nous buvons au robinet à Orléans est régulièrement contrôlée par les agents de la ville, en tous les points du réseau de distribution. Et comme l'eau est une ressource précieuse, la ville veille aussi à sa protection.

L'Usine du Val

Depuis sa mise en service en 1977, elle est chargée de rendre l'eau propre à la consommation humaine. L'Orléanaise des eaux traite ici près de 40 000 m3 d'eau chaque jour qui permet d’alimenter 155 000 habitants de la métropole orléanaise : Orléans, mais aussi Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, Saint Jean de la Ruelle une partie de Saint-Cyr-en-Val, de Saint-Jean-Le-Blanc et de Saint-Denis-en-Val. Une nouvelle filière de traitement a été mise en place avec, par exemple, le recours à des filtres à charbon actif pour piéger plus efficacement les pesticides et les matières organiques.
L’eau brute traitée à l’usine du Val est puisée sur deux champs captant :

  • Le Val, à 20m de profondeur au niveau de trois puits (le Theuriet, le Bouchet et le Gouffre).
  • La Saussaye/l’Oiselière, à Saint Cyr en Val, à 90m de profondeur.

Chaque année, plus de 10 millions de m3 d’eau sont acheminés jusqu’au robinet du consommateur grâce à 350 kilomètres de canalisations.

Contrôles réguliers

Des contrôles sont effectués pendant la production et sur le réseau de distribution d'eau. Ces techniques, appliquées pour la première fois en France à une eau souterraine, doivent améliorer la qualité gustative de l'eau et réduire l'usage des traitements chimiques. En complément de cette auto-surveillance, l'Agence Régionale de la Santé procède au contrôle réglementaire sur l'eau brute des captages et sur l'eau du réseau de distribution.

Le stockage

L'eau potable est stockée dans neuf réservoirs, soit 80 000 m3, l'équivalent de deux jours d'autonomie. Chaque année, plus de 10 millions de m3 d'eau sont acheminés jusqu'au robinet des consommateurs.

Le réseau

Une fois souillée, l'eau rejoint un second réseau dit « d'eaux usées » pour être traitée dans une station d'épuration et réintroduite dans le milieu naturel. L'assainissement est une compétence d'Orléans Métropole depuis le 1er janvier 2000. Selon leurs qualités, les boues extraites des eaux usées servent à l'épandage ou sont incinérées (eaux usées industrielles).

Traitement des eaux usées

Les stations de La Chapelle-Saint-Mesmin, de La Source et de l'Île Arrault traitent les eaux usées d'Orléans. La nouvelle station de traitement des eaux usées d'Orléans La Source a été mise en eau en juin 2009. L'ancienne station a été démolie.

En savoir plus sur le traitement des eaux usées