Orléans & son AgglO

Conseils citoyens

La mise en place des conseils citoyens dans l’ensemble des quartiers prioritaires a pour objectif de conforter et de dynamiser la participation citoyenne.

C’est une des nouveautés du contrat de ville 2015-2020. La loi de programmation pour la Ville et la Cohésion urbaine du 24 février 2014 met en place des « conseils citoyens » dans l’ensemble des quartiers prioritaires avec l’objectif de conforter et de dynamiser la participation citoyenne, de favoriser l’expertise partagée et de créer un espace de propositions et d’initiatives à partir des besoins des habitants.

Leur composition

Chaque conseil citoyen compte entre 30 et 40 membres, en respectant la parité femmes-hommes. Il se compose d’un tiers d’acteurs ou membres d’associations locales ; d’un tiers d’habitants volontaires ; et d’un tiers d’habitants tirés au sort (à partir des listes électorales, notamment). La mobilisation, pour la composition des deux premiers collèges, a démarré dès septembre dans les 10 quartiers prioritaires, en s’appuyant notamment sur les structures et associations locales. S’agissant du 3e collège, les tirages au sort ont été programmés en octobre pour une mise en œuvre des conseils citoyens – dont la composition est validée par la Préfecture - en novembre.

Leur rôle

Les conseils citoyens contribuent à toutes les étapes de l’élaboration du contrat de ville, au même titre que l’ensemble des acteurs institutionnels mobilisés. Leur participation est donc attendue sur tous les volets de ce contrat. Les conseils citoyens donnent leur avis, participent à la construction de projets et bénéficient, pour cela, d’un statut autonome. Leur géographie diffère de celle des conseils consultatifs de quartier instaurés, eux, dans toute la commune.