Orléans & son AgglO

Orléans Val de Loire tourisme

Faire de l’Orléanais une véritable clé d’entrée du Val de Loire, l’ambition est là. Pour y parvenir, Orléans Métropole s’est dotée d’une SPL (Société Publique Locale) chargée de mettre en œuvre le projet touristique.

Pétrie d’histoire, baignée par le fleuve royal Loire, valorisée par un cœur de ville restauré et vivant, Orléans dispose d’un potentiel touristique indiscutable. « Une ville qui mérite le détour » selon les guides touristiques. Elle est une étape importante de la « Loire à vélo ». Son Festival de Loire, organisée tous les deux ans, et ses Fêtes de Jeanne d’Arc, presque six fois centenaire, témoignent de son attachement à l’Histoire. Aujourd’hui, la cité ligérienne s’appuie sur ce socle pour conforter sa position de clé d’entrée du Val de Loire (dont elle est capitale) et capter l’intérêt des touristes, nationaux et étrangers. Une ambition qui doit générer de l’activité économique pour les partenaires et professionnels.

Un outil à la mesure

Aujourd’hui compétence métropolitaine, le tourisme s’appuie sur une Société publique locale (SPL) appelée « Orléans Val de Loire Tourisme ». Elle est chargée de mettre en œuvre la politique touristique à l’échelle de la métropole. Depuis la création de la SPL en 2016, l’espace accueil de l’Office de tourisme a été réaménagé et modernisé, une étape intermédiaire avant son déménagement dans les locaux de la CCI, place du Martroi. Il a lancé peu avant l’été 2017 son nouveau site Internet, repensé pour répondre aux attentes des touristes français et internationaux, le petit train touristique, un city-pass pour profiter de prestations touristiques à prix réduits, et un réseau d’une quinzaine de greeters, heureux de faire découvrir leur territoire.

A l’international

Les bases d’une coopération touristique ont été jetées, en novembre 2015, entre Orléans et la ville de Yanghzou, en Chine. Un travail s’est engagé sur la normalisation afin de placer Orléans à la pointe des villes accueillantes des touristes étrangers, chinois en particulier. Il aboutit à la création d’un « référentiel personnalisé » centralisant les bonnes pratiques d’accueil des touristes chinois, lequel servira de base pour l’élaboration d’une norme nationale par la suite. Cette démarche est accompagnée par l’Afnor et son homologue chinois, le SAC (Standardization Administration of China).

De nouvelles perspectives

2018 verra la mise en place d’un bureau des congrès ayant pour mission d’inscrire Orléans et sa métropole parmi les destinations d’affaires qui comptent et d’accompagner les organisateurs et professionnels de congrès. Cette organisation est liée à l’ouverture, autour de 2020, de CO’Met. D’autre part, dans le cadre de la coopération touristique avec Yanghzou, un bureau de la « destination Chine » s’ouvre en février 2018 afin de développer la stratégie d’accueil de la clientèle chinoise au sein de la métropole orléanaise mais aussi au niveau national.