Orléans & son AgglO

Le compostage de proximité, une vraie solution pour valoriser les déchets organiques.

En moyenne un habitant de la Métropole dépose chaque année : 108 kg/pers/an de déchets organiques dans sa poubelle ménagère.

Quelques chiffres ?

En moyenne un habitant de la Métropole dépose chaque année :

  • 108 kg/pers/an de déchets organiques dans sa poubelle ménagère (aliments, restes de repas, épluchures, etc). Ces déchets sont aujourd’hui incinérés.
  • 60 kg /pers/an de déchets verts en déchetterie (feuilles mortes, tontes, déchets de taille). Ces déchets sont compostés en plateforme. Le compost produit est mis à disposition des habitants.

Les déchets organiques, appelés aussi biodéchets, représentent à eux-seuls 33% des déchets produits sur le territoire. Les réduire à la source et en améliorer la valorisation est au cœur des enjeux de la prochaine décennie.

Mais concrètement, quels gestes peut-on adopter et promouvoir dans son entourage  ?

Dans les JARDINS et les ESPACES VERTSEn CUISINE (individuelle/collective)
J’évite de produire des déchets organiques Je conçois différemment les nouveaux jardins ou espaces verts : priorité aux végétaux adaptés au sol et au climat local, végétaux à croissance lente qui généreront moins de déchets verts, entretien moins fréquent de certaines zones (prairies), etc… Je lutte contre le gaspillage alimentaire : Place aux menus, listes de course, produits locaux et de saison, quantités cuisinées ajustées au plus près des besoins, conservation et arrangement des petits restes, etc…
Je valorise mes déchets organiques Je conserve au jardin les ressources vertes : tontes, petits branchages, feuilles…. grâce aux techniques alternatives de gestion des espaces verts : tonte mulching, broyage, paillage, compostage (en tas ou en bac) Je composte/lombricomposte les déchets de cuisine compostables (épluchures)
Qu’est-ce que j’y gagne ?
  • des plantes plus résistantes
  • des économies d’eau
  • un jardin plus accueillant pour la faune et la flore
  • du temps
  • j’économise mes forces
  • 500€/an d’économie
  • Du goût
  • Du plaisir
  • Des poubelles plus légères, plus sèches
EFFETS KG !
  • La lutte anti-gaspi alimentaire permet d’éviter 30 kg/pers/an de déchets
  • Le compostage individuel ou partagé permet de détourner entre 40 et 80 kg/pers/an à un coût plus faible qu’une collecte séparée des biodéchets.

Nous avons tous à y gagner. Optons pour la simplicité !

Pour aller plus loin

     

Orléans métropole s'engage dans le compostage domestique

Engagée depuis 2002 en faveur du compostage domestique, Orléans Métropole a :

  • formé et équipé plus de 17 750 familles qui compostent désormais dans leur jardin
  • mis en place 122 sites de compostage partagé

Forte de cet engagement, elle vient d’être sélectionnée pour participer à une étude nationale de l’ADEME (agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie) sur le compostage de proximité

L’objectif de cette étude est d’évaluer l’efficacité et le coût du compostage de proximité afin de le comparer précisément aux opérations de collecte séparée des biodéchets. Ces données permettront de définir les choix locaux de gestion des biodéchets imposés par la loi transition énergétique de 2015. 

Participeront aussi : Toulouse métropole, le SYDED du lot, Roubaix, le SMICTOM Alsace centrale (à la place de SMITOMGA), Rennes métropole, Evolis 23, Limoges métropole, Trivalis, le SYBERT (confirmation attendue lundi prochain)