Orléans & son AgglO

Pas de répit pour la chasse au gaspi !

Orléans Métropole lance la 5ème édition de la Semaine du Goût Zéro Gaspi pour continuer à sensibiliser l’opinion à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Le défi est de trouver de nouveaux formats d’animations pour rendre la chasse au gaspi plus ludique.

Au programme cette année

  • 1 conférence interactive le 07/10 après-midi pour découvrir le sujet en s’amusant (inscription au 02 38 56 90 00 => classes à partir du collège)
  • 1 seconde conférence le 07/10 au soir avec un format élargi pour le grand public (gratuit et ouvert à tous)
  • Du 12 au 18/10 : des animations dans l’esprit d’un « escape-game » dans les grandes surfaces et d’autres établissements partenaires. Ce jeu au format adapté (10 mn) permet d’aborder 3 notions essentielles de la lutte anti-gaspi : connaître l’ampleur du phénomène, connaitre les bons gestes et savoir décrypter les dates de péremption.

Voir le programme complet

Rappelons qu’au niveau national que l’objectif est de réduire rapidement de 50% le gaspillage alimentaire.

Tour d’horizon des actions anti-gaspi

A titre personnel :

  • le geste le plus efficace reste de faire le tour de ses placards, frigo, congélateur avant de partir refaire ses courses muni de la fameuse liste de courses. But de l’opération : n’acheter que le nécessaire et éviter de se laisser séduire par les offres promotionnelles.
  • La planification des menus est une astuce complémentaire pour organiser les repas de la semaine et cuisiner les justes quantités que l’on mange chez soi ou au dehors.
  • Privilégiez les produits bruts, locaux et de saison pour trouver le meilleur goût au meilleur prix. Demandez conseil au producteur/commerçant qui connait bien le produit. Le plaisir en cuisine et à table en sera plus grand.
  • Si vous achetez des produits industriels, soyez attentifs aux dates et sachez les décoder. Il faut distinguer les produits sensibles (produits frais, viande/poisson, charcuterie, à base d’œuf) de ceux qui se conservent plus longtemps (féculents, farines, gâteaux, conserves, lait UHT, etc…).
Information sur la date de consommation

Le produit « meilleur avant MM/AA » sera quand même consommable après ! Ne le jetez pas, mais n’oubliez pas de le manger.

Par contre le produit « à consommer jusqu’au JJ/MM/AA » doit être mangé dans les temps.

Du côté des professionnels, les initiatives se diversifient, se structurent :

  • Les producteurs peuvent valoriser auprès de leur clientèle les produits hors calibre ou à la forme irrégulière, « ce concombre tordu est délicieux ». La transformation en soupes, conserves ou l’autorisation du glanage en plein champs peuvent aussi être des solutions pour éviter les pertes.
  • les commerçants et les grands distributeurs développent les offres promotionnelles sur les produits à date courte (ex : rayon à part dans le magasin, « happy hours anti-gaspi », adhésion à l’application « too good to go ») et le don aux associations qui gèrent l’aide alimentaire.
  • En restauration collective, c’est d’abord une meilleure planification du nombre de convives qui permet de réduire le gaspillage à la source. La présentation des plats et l’information des convives sont des atouts pour accompagner la démarche. Le don alimentaire est envisageable sur les unités de fabrication qui peuvent garantir la traçabilité des plats.
  • En restauration traditionnelle, faire entrer les produits déclassés dans les menus, préciser la taille des portions (petite ou grande assiette) et proposer le « doggy-bag » ou « gourmet-bag » sont les solutions les plus adaptées pour ne pas jeter les restes de ceux qui auraient eu les yeux plus gros que le ventre.

Points communs à tous ces gestes ? Bien se connaitre pour bien s’organiser et mieux connaitre les aliments que nous manipulons.

Qu’y gagne-t’on ?

  • A titre personnel redonner du sens à l’acte de manger, soutenir notre santé, partager plus de plaisir avec son entourage, faire des économies pour le budget familial.
  • A titre professionnel redonner du sens à son travail car la nourriture n’est aps un bien de consommation comme un autre. Développer la compétitivité de son activité en réduisant les pertes et en partageant ses valeurs avec sa clientèle.
Pour aller plus loin

Retrouvez plus de recettes et astuces de la Métropole pour faire la chasse au gaspi.

Recettes et astuces