Orléans & son AgglO

L’Évêché star du jazz

Publiée le

Avec 20 817 spectateurs comptabilisés en 4 jours, le festival Jazz à l’Evêché 2015 a tenu promesse.

Festival de Jazz

Jazz à l'Évêché
L’Évêché star du jazz

Cette année encore le public était au rendez-vous réaffirmant ainsi son attachement au jardin et à l’ambiance unique qui y règne.

Ces quatre jours de fête dédiés à la musique de jazz se sont achevés en apothéose le 21 juin avec le jazz débridé d’Electrophazz qui a ravi les spectateurs de tous âges. C’est bien l’ambition d’un festival, rendre accessible à tous les publics divers styles musicaux, diverses formations.

Là encore l’engagement est respecté. Jazz à l’Evêché aura brillé tant par la qualité du jazz qui y a été joué que par la diversité des influences et des formations réunies sur cette scène. L’Arménie d’Alain Manoukian a côtoyé le Brésil de Tania Maria, le jazz « cuivré » de Méloblast… pour ne citer qu’eux.

Parmi les rendez-vous incontournables on notera le succès des concerts du midi, la qualité de la proposition du Conservatoire et de Musique & Equilibre ainsi que le concert jeune public qui a attiré, grâce notamment à la mobilisation des enseignants et des équipes de la mairie, 1300 enfants sur les pelouses du jardin.


Electrophazz, le 21 juin


Tania Maria, le 20 juin

Orphéon Célesta « La Préhistoire du Jazz », le 19 juin


André Manoukian 4tet, le 18 juin


Voir les photos des 4 soirées