Orléans & son AgglO

Carmes Madeleine, la métamorphose a démarré

Publiée le

Depuis quelques mois, le chantier va bon train dans la rue des Carmes, avec les opérations de curetage des immeubles vacants. Une opération préparatoire à la requalification, qui s'articule avec la reconquête du site de l'Hôpital porte Madeleine.

Quartiers , Urbanisme - Habitat

Carmes Madeleine, la métamorphose a démarré

«Il ne s’agit pas de faire table rase de l’existant, mais bien de transformer l’usage du site tout en conservant ce qui fait l’identité du lieu. Une métamorphose, une nouvelle vie. » Les mots de Jacques Ferrier, architecte en charge de la réhabilitation du site Hôpital Porte-Madeleine (HPM) résonnent au cœur des cinq hectares du site emblématique, presque vide aujourd’hui (à l’exception des bâtiments de la direction générale et du dispensaire), mais à l’avenir désormais tracé. « Les bâtiments à forte valeur patrimoniale, classés, seront conservés et réhabilités. Ceux, plus au sud, non protégés et ajoutés au fil des années, seront démolis pour laisser la place à des îlots de logements neufs », indique Muriel Cheradame, maire-adjointe en charge de l’Aménagement urbain et du Logement.

« Une diversité de paysages et d’usages », selon les mots de l’architecte. La pension Dubreuil, par exemple, située à l’angle des rues Stanislas-Julien et Croix-de-Bois, que les travaux engagés cette année vont permettre de transformer en auberge de jeunesse pour 60 personnes, beaucoup plus attractive que l’actuelle située sous les tribunes du stade omnisports de La Source ! Autre exemple : la chapelle Saint-Charles, vouée à accueillir un auditorium pour le Conservatoire départemental de musique et de danse, qui s’installera lui aussi sur le site.

Un lieu de vie en création

L’Université d’Orléans est partie prenante de cet ambitieux projet de reconquête d’HPM. Ainsi, les locaux de l’ancien hospice général pourraient, une fois restaurés, accueillir un learning center (version « 2.0 » de la traditionnelle bibliothèque universitaire) et d’autres unités d’enseignement supérieur, comme une école de commerce publique. À l’étude également, la possibilité d’ériger un nouveau groupe scolaire de 2 500 m2 et d’y transférer la salle de concerts de l’Astrolabe.

Un jardin public de quelque 3 000 m2 est également prévu sur le site, le long de la rue Stanislas-Julien, non loin des nouveaux îlots de logements neufs (400 à 500), répondant aux dernières normes de performance énergétique, innovants, pensés « dans une tonalité 21e siècle, avec des façades minérales, des toits-terrasses végétalisés, des jardins collectifs visibles depuis la rue », détaille Jacques Ferrier. Mais le site autrefois médical n’en oubliera pas sa vocation première, puisque s’y installeront, notamment, des structures et associations œuvrant dans l’accès aux soins, un centre de Protection maternelle et infantile (PMI) et une maison de santé pluridisciplinaire.

Prouesse architecturale

Si les premiers étudiants sont attendus aux alentours de 2020, les futurs habitants et commerçants de la rue des Carmes devraient pouvoir obtenir leurs clés avant cette date, et ce malgré la complexité du chantier. « On est dans le prolongement de ce qui va être fait sur le site Madeleine, explique Jean-Guilhain de Castelbajac, architecte en charge de cette partie des travaux. Il s’agit avant tout d’élargir la place Croix- Morin, pour offrir une autre perspective sur le centre-ville. » Les bâtiments des 75, 77 et 77 bis seront ainsi détruits pour laisser l'espace à de nouveaux, plus en retrait. Pour le reste de la rue, les bâtiments seront réhabilités, déconstruits pour certains et reconfigurés en îlots. Trois maisons individuelles pourront même être érigées grâce à ces prouesses architecturales. Au total, ce sont 58 logements et 14 commerces qui seront ainsi métamorphosés en deux ans. 

POINTS D’ÉTAPE

Afin de répondre aux interrogations des Orléanais concernant ces aménagements qui vont transformer le quartier, des points d’étape baptisés « Rendez-vous des Carmes » sont organisés, tous les deux ou trois mois. Prochain rendez-vous prévu en septembre, avec une visite patrimoniale du site Hôpital Porte-Madeleine. Renseignements auprès de la mairie de proximité centreville (place de la République) : 02 38 68 31 60.

Une attention toute particulière sera portée à l'aménagement des coeurs d'îlots.

Une attention toute particulière sera portée à l'aménagement des coeurs d'îlots

Sur le site de l'Hôpital Porte Madeleine, les nouveaux logements seront équipés de toitsterrasses
végétalisés

Sur le site de l'Hôpital Porte Madeleine, les nouveaux logements seront équipés de toitsterrasses végétalisés

Visite presse le jeudi 21 juillet sur l’avancement des travaux de réhabilitation du bâti en présence d'Olivier CARRE, Député-Maire d’Orléans et de Muriel CHERADAME, Maire Adjoint en charge de l’urbanisme

Visite presse le jeudi 21 juillet sur l’avancement des travaux de réhabilitation du bâti en présence d'Olivier CARRE, Député-Maire d’Orléans et de Muriel CHERADAME, Maire Adjoint en charge de l’urbanisme

Visite presse le jeudi 21 juillet sur l’avancement des travaux de réhabilitation du bâti en présence d'Olivier CARRE, Député-Maire d’Orléans et de Muriel CHERADAME, Maire Adjoint en charge de l’urbanisme

photos : J Puyo

Si vous souhaitez joindre la mairie d’Orléans : 02 38 79 22 22
ou Orléans Métropole : 02 38 78 75 75.

Pour rappel, en cas de symptômes, vous devez :
  • appeler votre médecin traitant et non le 15,
  • éviter de vous déplacer vers les salles d’attente des cabinets médicaux sans l’avis de votre médecin, ou les services d’urgence (réservés à la prise en charge des cas graves), afin d’éviter de propager la contagion.

plateforme téléphonique 0800 130 000