Orléans & son AgglO

Un arrêté pour la fête d’Halloween

Publiée le

La Mairie d’Orléans prend un arrêté pour prévenir les détournements d’une fête qui doit rester bon enfant.

Mairie - citoyenneté

Un arrêté pour la fête d’Halloween

A l’occasion de la fête d’Halloween de 2015 des dégradations et agressions ont été commises, qui ont justifié la prise d’un arrêté municipal pour la fête de 2016, interdisant tout regroupement ou toute déambulation ainsi que le port, le transport et le maniement de répliques d’armes, d’imitations ou d’armes factices, dont l’apparence est telle qu’il est possible de les confondre avec une arme véritable et de susciter une méprise (ex : airsoft, paintball, sabre…), sur les secteurs de La Source et de la ZSP.

Cet arrête, couplé avec un dispositif de vidéo-surveillance et une coordination avec les différents services de police, avait permis de contenir tout débordement éventuel et de permettre le bon déroulé de l’évènement.

Cette année, compte tenu de ces éléments, du niveau d’alerte Vigipirate et des évènements récents qui sont survenus dans le Centre-ville, à La Source et à l’Argonne, qui ont donné lieux à des échanges de coups de feu, et à la découverte d’armes et de munitions, la Ville reprend un arrêté dans les même termes.

Cet arrêté permettra aux forces de sécurité de faire face à la difficulté de discerner les armes factices d’armes réelles et prévenir les comportements qui n’ont rien à voir avec un événement festif et les éventuels troubles à l’ordre public, et ce afin qu’Halloween reste une vraie fête.

Cet arrêté matérialise la mobilisation de la Mairie d’Orléans pour garantir la tranquillité et la sécurité publiques et la détermination de la Police Municipale à combattre les détournements d’une fête qui doit rester populaire et bon enfant.

Lire l'arrêté

Si vous souhaitez joindre la mairie d’Orléans : 02 38 79 22 22
ou Orléans Métropole : 02 38 78 75 75.

Pour rappel, en cas de symptômes, vous devez :
  • appeler votre médecin traitant et non le 15,
  • éviter de vous déplacer vers les salles d’attente des cabinets médicaux sans l’avis de votre médecin, ou les services d’urgence (réservés à la prise en charge des cas graves), afin d’éviter de propager la contagion.

plateforme téléphonique 0800 130 000