Orléans & son AgglO

Lifting royal

Publiée le

La rue Royale va s’offrir un véritable coup d’éclat. Lancement de l’opération, qui durera dix mois, le 20 février.

Urbanisme - Habitat

Lifting royal

« Il fallait “rehausser” le niveau de cette rue, offrir un vrai coup d’éclat à ses arcades, pour permettre de renforcer l’attractivité des 70 commerces. » Convaincu du bienfondé de l’opération, le maire d’Orléans ? À n’en pas douter, puisque la requalification complète du sol au plafond des quelque 450 mètres de part et d’autres de la rue était inscrite au programme municipal. Mais tout n’est pas si facile, quand on sait que si le cheminement sous les arcades fait l’objet d’une servitude de passage, l’ensemble est en réalité une immense copropriété… Il aura donc fallu un long travail, mené en étroite collaboration avec les commerçants, via des ateliers et des groupes de réflexion, pour que le projet, dont le résultat devrait être visible en fin d’année, puisse aboutir.

Commerces ouverts pendant les travaux

Au revoir, donc, les pavés de verre au sol, remplacés par des dalles en calcaire et de l’asphalte lisse avec incrustation de pierres. Un travail tout particulier sera également mené sur l’éclairage, incrusté au plafond, dont les caissons moribonds seront nettoyés, à l’instar de l’intérieur des arcades. Pour parachever l’ensemble, de subtiles « séquences » de couleur (gris, bleu et beige) viendront démarquer les différentes portions des lieux, des éléments symboliques comme le clou d’Orléans créeront l’identité du secteur et un travail sur le matériel et la signalétique, fruit des ateliers menés avec les commerçants, harmonisera le tout.

Si les travaux devraient durer dix mois au total, ils ont été pensés pour limiter au maximum les gènes occasionnées, autant pour les riverains que pour les commerces et leur clientèle. Ainsi, l’opération sera réalisée par phases d’environ huit semaines, et le chantier sera interrompu pendant les périodes de soldes d’été, les fêtes johanniques et le Festival de Loire. La circulation du tram ne sera pas impactée et les commerces resteront bien évidemment ouverts, accessibles via des passerelles, durant toute la transformation des lieux, pensée avec un objectif : « Recréer un parcours à la fois élégant, sobre et plus lumineux ».