Orléans & son AgglO

Lab'O : inauguration de l'Espace Tschumi

Publiée le

L’incubateur numérique d’Orléans vient d’ouvrir son 5e étage, ouvert aux entreprises du territoire, et a dévoilé ses innovations durables.

Economie

Lab'O : inauguration de l'Espace Tschumi

Un an seulement après son ouverture, le Lab’O déborde d’énergie et jouit d’une belle effervescence. Ce 5 mai 2017, l’incubateur numérique d’Orléans, acteur majeur de la French Tech Loire valley, a inauguré son 5e étage baptisé « Espace Tschumi », en hommage à l’architecte et concepteur du bâtiment. Cet espace de convivialité de 285 m2, avec terrasse attenante de 800 m2 offrant une vue imprenable sur la Loire et la Cathédrale d’Orléans, est proposé à la location pour les entreprises du territoire, ainsi qu’à l’organisation d’événements. Au même niveau se situent également un auditorium de 186 places, deux salles à manger, un office pour traiteur et un vestiaire.

Les nouveautés ne s’arrêtent pas là ! Le Lab’O, qui accueille aujourd’hui 34 startups et organismes (soit plus de 220 personnes travaillant ou se formant sur le site), est équipé d’une Smartflower, la première implantée par EDF dans la région Centre Val de Loire. A la manière d’un tournesol, ce générateur photovoltaïque intelligent suit la progression du soleil pour produire de l’électricité, et replie ses pétales la nuit pour s’auto-nettoyer et améliorer ainsi sa performance le jour. Une des startups résidentes du Lab’O, TLG Pro, recueille et traite les données en temps réel. Le site dispose également d’un parking de 140 places en evergreen, d’abris deux-roues, de deux bornes électriques et met à disposition des « labonautes » deux véhicules électriques.

Dernière innovation, l’installation d’un Industry Lab, complémentaire du FabLab ouvert à Polytech Orléans. Les installations sont en cours mais fonctionnent déjà, permettant de la production de petites séries avant l’étape industrielle. Là encore, tout est réuni pour permettre aux porteurs de projets et aux startups de structurer leurs idées, de tester des solutions, et de produire à petite échelle et à moindre coût pour valider un concept. Ils disposent sur place de salle de réunion, de bureau d’études, de logiciels et d’un parc-machines de pointe (imprimante 3D, presse à injecter, thermoformage, coulée sous vide, four de fusion…). Une offre de formations, ainsi que de la veille, y seront, en outre, proposées pour répondre aux besoins des entreprises.

« Il y a, au Lab’O, un état d’esprit qui irradie au-delà de ce lieu, favorable au désir d’entreprendre et à la réussite des idées et des innovations, se félicite Olivier Carré, député-maire d’Orléans. C’est un lieu en perpétuel mouvement, dont l’agilité est renforcée par les moyens – infrastructures, organisation et services… - mis à disposition des startups résidentes et des entreprises du territoire. »

Smartflower

La Smartflower

5ème étage labo orléans

Espace Tschumi

Bernard Tschumi, architecte, et fils de Jean Tschumi

Bernard Tschumi, architecte, et fils de Jean Tschumi, concepteur du bâtiment (début des années 50), et Olivier Carré, député-maire d'Orléans, le 5 mai 2017

5ème étage labo orléans

Espace Tschumi

 Industry Lab

Industry Lab

photos : Jean Puyo