Orléans & son AgglO

Réserve communale : appel aux volontaires

Publiée le

La mairie d’Orléans constitue une réserve communale de sécurité civile pour aider la population, ses agents et les services de secours, en cas de catastrophes. L’appel est lancé avec l’objectif de recruter une cinquantaine de volontaires d’ici septembre.

Solidarité - santé

Réserve communale : appel aux volontaires

Souvenez-vous, il y a un peu plus d’un an, des communes d’Orléans Métropole et du Loiret étaient confrontées à des inondations majeures impactant fortement la circulation et obligeant de nombreux habitants à quitter leur logement. À la suite de cet épisode, qui a mobilisé les services de l’Etat et des collectivités, l’organisation mise en place pour gérer la crise sur le territoire communautaire a été analysée par le Centre européen de prévention du risque d’inondation (www.cepri.net/), le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Environnement. Il en résulte des préconisations comme l’élaboration d’un plan de sauvegarde comprenant les compétences d’Orléans Métropole et, pour la ville d’Orléans, la création d’une réserve communale de sécurité civile.  

> Composée d’habitants volontaires, cette réserve, encadrée par la loi de modernisation de la sécurité civile du 13 août 2004, est chargée d’aider la population, les agents communaux et les services de secours en cas de catastrophes naturelles ou d’accidents industriels. « Il ne s’agit pas de se substituer aux services de secours, ni d’empiéter sur leurs compétences, précise François Lagarde, conseiller municipal délégué à la Prévention du risque inondation et à la Gestion de crise, mais de leur fournir un appui opérationnel et pratique. À ce titre, les missions qui sont confiées à la réserve communale sont simples et non dangereuses. »

Il peut s’agir, par exemple, d’orienter des habitants en cas d’évacuation d’un lieu, de maintenir un cordon de sécurité interdisant l’accès à un endroit, d’aider aux points de rassemblement et centres d’hébergement, ou encore d’assister les sinistrés pour les formalités administratives. « Cette réserve a vocation à renforcer les capacités locales de gestion de crise, indique François Lagarde, en mobilisant des personnes formées et compétentes. Et ce dispositif s’inscrit pleinement dans la démarche de participation citoyenne en permettant aux habitants qui le souhaitent de s’investir au service du bien commun et d’assister la population, les agents, dans les situations les plus diffciles. »

> Pour candidater, il faut être majeur, jouir de ses droits civiques et, important, ne pas faire partie du personnel communal ou communautaire, mobilisé, lui, dans le cadre du plan de continuité d’activité et sur les missions de secours. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire via le formulaire en ligne (également disponible au centre municipal et dans les mairies de proximité). Celles qui seront retenues, appelées « collaborateurs occasionnels de service public », seront équipées et assurées par la Mairie pendant la période d’activité dans la réserve. Elles suivront, à partir de cet automne, un cycle de formations sur les premiers secours, les risques majeurs et les réflexes de protection, la gestion du conflit, ou encore le fonctionnement d’un centre d’hébergement et de ravitaillement. Des réunions régulières et des exercices permettront ensuite de maintenir l’intérêt et le niveau de la réserve.

Renseignements : 

Direction de l'Environnement et de la Prévention des Risques
depr@orleans-metropole.fr

02.38.79.26.10

inondations en 2016

Inondations de 2016 - canal d'Orléans

inondations en 2016

Accueil des "naufragés de la route" en 2016 - palais des sports d'Orléans

affiche d'information