Orléans & son AgglO

Une convention pour booster l’offre de services à la personne

Publiée le

Orléans Métropole et la FESP se mobilisent en faveur de l’émergence d’une micro-filière autour des outils et services à la personne en environnement numérique.

Economie - innovation

Une convention pour booster l’offre de services à la personne

Territoire moteur

Orléans Métropole a signé une convention avec la Fédération des services aux particuliers lors du salon des Services à la personne et de l’emploi à domicile qui se déroule les 14 et 15 novembre 2017, à Paris, porte de Versailles. Ce partenariat fait de l’Orléanais un territoire moteur dans le développement d’une offre de services à la personne en environnement numérique et doit faciliter l’émergence d’une filière impliquant les acteurs économiques locaux.

 Les startups du Lab’O intéressées

Les entreprises de services à la personne connaissent un fort développement depuis 10 ans en raison des évolutions démographiques. Selon France Stratégie, ce secteur pourrait ainsi générer quelque 1,2 million d’embauches entre 2015 et 2022. A ceci s’ajoute la montée en puissance du monde numérique lequel offre des opportunités de développement de nouveaux services à la personne, porté par des acteurs économiques tels que des startups. Au Lab’O par exemple, plusieurs d’entre elles sont positionnées sur des thématiques intéressant les objets et le domicile connectés.

La création d’emplois à la clé

Par cette convention, Orléans Métropole entend favoriser l’émergence d’une micro-filière regroupant les acteurs technologiques et industriels, et les structures de services à la personne, en vue de concevoir de nouveaux outils et services numériques pour le maintien à domicile. Une activité qui répond pleinement aux objectifs de « territoire plus facile » et génératrice d’emplois locaux. 

Sur la photo : Signature de la convention, le 14 novembre 2017, par Maxime Aiach, président de la FESP, et Olivier Carré, président d’Orléans Métropole

Communiqué de presse