Orléans & son AgglO

Mobilisation contre les violences faites aux femmes

Publiée le

Dans le cadre de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes prévue le 25 novembre 2017, un forum sur le thème de l’éducation à la non-violence est organisé

Solidarité - santé

Mobilisation contre les violences faites aux femmes

En 2016, 109 femmes sont décédées victimes de leur compagnon ou ex-compagnon. Une victime de viol ou de tentative de viol sur 10 porte plainte. Dans 85% des cas de violences sexuelles, la victime est une femme, majeure ou mineure. Pour que ces statistiques dramatiques ne passent sous silence, les mesures visant à lutter contre les violences faites aux femmes existent et se renforcent. À Orléans, Dominique Tripet, conseillère municipale, vient de conduire, en lien avec Alexandrine Leclerc, adjointe au maire déléguée à la Solidarité, une mission dans l’objectif de recenser et d’améliorer les dispositifs d’accompagnement des personnes victimes de violences conjugales. Cet état des lieux présenté en conseil municipal du 13 novembre 20147 pointe, notamment, la difficulté des dispositifs existants à réagir dans l’urgence, la nuit ou le week-end, en particulier pour la mise à l’abri.

Le plan d’amélioration que va mettre en place la mairie d’Orléans s’articule autour de ces actions :

  • la signature d’une convention tripartite CCAS – CAF – CPAM afin d’assurer une ouverture rapide des droits,
  • une mise à disposition par la Mairie de lieux d’accueil d’urgence durant une quinzaine de jours, avec un accompagnement des victimes en lien avec les acteurs locaux compétents et les dispositifs d’accueil existants,
  • la mise à jour de l’affiche « femmes victimes de violence » regroupant l’ensemble des contacts utiles.

En écho à la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre, plusieurs rendez-vous sont également programmés dans la métropole.

Programme

Si vous souhaitez joindre la mairie d’Orléans : 02 38 79 22 22
ou Orléans Métropole : 02 38 78 75 75.

Pour rappel, en cas de symptômes, vous devez :
  • appeler votre médecin traitant et non le 15,
  • éviter de vous déplacer vers les salles d’attente des cabinets médicaux sans l’avis de votre médecin, ou les services d’urgence (réservés à la prise en charge des cas graves), afin d’éviter de propager la contagion.

plateforme téléphonique 0800 130 000