Orléans & son AgglO

Commerce : lancement des soldes par Delphine Gény-Stephann

Publiée le

C’est à Orléans que Delphine Gény-Stephann, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, a choisi de donner le coup d’envoi national des soldes.

Economie

Commerce : lancement des soldes par Delphine Gény-Stephann

Programmées jusqu’au 20 février, ce seront sans doute les dernières soldes à s’étaler sur une si longue période - 6 semaines -, Delphine Gény-Stephann ayant annoncé qu’une réduction à 4 semaines était envisagée, en cohérence avec « les conclusions de la consultation réalisée auprès de l’ensemble des professionnels. » Il ressort de cette enquête « un attachement aux deux périodes de soldes, été/hiver, et à l’homogénéité des dates sur le territoire » mais pointe la nécessité « d’ajuster leur durée pour les rendre plus lisibles » et ainsi se différencier des ventes privées et autres périodes de promotion régulièrement proposées dans l’année. Cette proposition, encadrée par une loi débattue prochainement, devrait être effective en 2019.

« Une révolution du système d’achat en marche »

Delphine Gény-Stephann a également indiqué qu’une autre opération commerciale était à l’étude, une sorte de « black Friday » à la française, sur une période courte de 2-3 jours, toujours en concertation avec les commerçants et professionnels. Accueillie par François Foussier, adjoint au maire d’Orléans en charge du Commerce, et de Jacques Martinet, vice-président d’Orléans Métropole, la secrétaire d’Etat a poursuivi cette visite dans la rue Royale, tout juste rénovée, à la rencontre des commerçants. Si le commerce connaît un taux de vacance assez faible à Orléans et sa périphérie, « on sent la révolution en marche du système d’achat, reconnaît Jacques Martinet, avec une montée de l’e-commerce et dans le même temps un retour des consommateurs vers le commerce de proximité. C’est à nous, commerçants, de modifier aussi nos habitudes, comme les horaires d’ouverture par exemple. » Et pour endiguer la vacance commerciale inquiétante enregistrée dans certains territoires, « nous envisageons de lancer un programme d’actions et d’ingénierie “cœur de ville” » a indiqué Delphine Gény-Stephann, au profit des centres-villes en difficulté.

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/dates-soldes