Orléans & son AgglO

Charte de bonne conduite

Publiée le

Quarante-quatre bars, cafés et restaurants d’Orléans ont signé, vendredi 23 mars, la charte de bonne conduite.

Economie - innovation , Quartiers

Charte de bonne conduite

Festivité rime avec sécurité

Ce dispositif, lancé il y a 16 ans par la Mairie, avec l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie 45, autorise les établissements à ouvrir jusqu’à 2h du matin, au lieu d’1h. En contrepartie, ils s’engagent à respecter une ligne de bonne conduite : limitation des nuisances sonores à l’intérieur et en terrasse, lutte contre les conduites addictives… « Cette signature de la charte de bonne conduite est une tradition qui nous responsabilise tous, souligne Olivier Geffroy, maire-adjoint chargé de la Sécurité et de la Tranquillité publiques, à la fois gérants de bar comme représentants de la mairie, sur les questions de sécurité et d’animation du centre-ville. » À travers cette action, la Ville souhaite promouvoir l’animation et l’attractivité du centre-ville, dans le respect du quotidien des riverains.

L’autorisation, délivrée par la Préfecture, est valable du 27 avril au 27 octobre, les jeudis, vendredis et samedis en mai et octobre, et tous les soirs de la semaine de juin à septembre. Le dispositif couvrira également les soirs du dimanche 29 avril au samedi 12 mai 2018, durant les Fêtes de Jeanne d’Arc. 

En chiffres

* 44 établissements signataires de la Charte en 2018

* 4 établissements ont fait l’objet de verbalisations en 2017 (15 en 2016)

* 121 états d’ivresse publique et manifeste constatés en 2017 (206 en 2014 et 146 en 2016)

Signature de la Charte de bonne conduite 2018, en présence de Olivier Geffroy, maire-adjoint, et Thierry Deraime, vice-président des métiers de la nuit de l’Umih 45. Photos : J Puyo

Si vous souhaitez joindre la mairie d’Orléans : 02 38 79 22 22
ou Orléans Métropole : 02 38 78 75 75.

Pour rappel, en cas de symptômes, vous devez :
  • appeler votre médecin traitant et non le 15,
  • éviter de vous déplacer vers les salles d’attente des cabinets médicaux sans l’avis de votre médecin, ou les services d’urgence (réservés à la prise en charge des cas graves), afin d’éviter de propager la contagion.

plateforme téléphonique 0800 130 000