Orléans & son AgglO

Entrée en vigueur des 80 km/h

Publiée le

Dès le 1er juillet, l’abaissement de la vitesse maximale autorisée sur les routes à double sens, sans séparateur central, passera à 80 km/h.

Déplacements

Entrée en vigueur des 80 km/h

Cette expérimentation doit durer deux ans sur l’ensemble du territoire, avec un suivi de la part des autorités préfectorales pour permettre au gouvernement d’en évaluer l’efficacité.

Quels changements ?

Le changement de limitation de vitesse : 80 km/h au lieu de 90 km/h ne s’effectuera que sur les routes à double sens sur lesquelles il n’y pas de séparation par un terre-plein central. Pour autant, certaines routes du réseau routier resteront à 90 km/h selon leur configuration.

Pourquoi cette expérimentation ?

Avant tout, pour des raisons de sécurité car l’abaissement de la vitesse contribue à sauver des vies. Depuis la mise en place des radars en 2004, le nombre de tués sur les routes du Loiret a été divisé par deux. Néanmoins, le nombre d'accidents mortels est toujours trop important, comme en témoignent les chiffres. Abaisser la limitation de vitesse permet dès lors, en cas de freinage d’urgence, de gagner 13 mètres en moins et réduit ainsi la violence du choc. Passer à 80 km/h permet aussi de mieux anticiper les actions des autres usagers de la route. Et elle rallonge de façon très minime le temps de trajet.

Chiffres-clés dans le Loiret

  • Entre le 1er janvier et le 24 juin 2018, on recense 27 tués, soit près du double de l’an passé (14 tués à la même date en2017).
  • Sur les 25 accidents mortels survenus en 2018, 7 sont liés à une vitesse excessive ou inadaptée.
  • Sur les premiers mois de l’année 2018, cette proportion est encore supérieure, puisque 19 tués sur 27 (soit 70% du nombre des tués) l’ont été sur des routes à double-sens de circulation sans séparateur central.

En savoir plus sur securite-routiere.gouv.fr

Si vous souhaitez joindre la mairie d’Orléans : 02 38 79 22 22
ou Orléans Métropole : 02 38 78 75 75.

Pour rappel, en cas de symptômes, vous devez :
  • appeler votre médecin traitant et non le 15,
  • éviter de vous déplacer vers les salles d’attente des cabinets médicaux sans l’avis de votre médecin, ou les services d’urgence (réservés à la prise en charge des cas graves), afin d’éviter de propager la contagion.

plateforme téléphonique 0800 130 000