Orléans & son AgglO

La Fête du tri, solidaire et anti gaspi !

Publiée le

À compter du 28 septembre, commerçants et clubs-services comptent sur la générosité de tous pour réunir un maximum d’objets inutilisés, revendus le 19 octobre, place du Martroi, au bénéfice de l’association des Chiens guides d’Orléans.

Commerce , Développement durable

La Fête du tri, solidaire et anti gaspi !

En seulement deux éditions, la Fête du tri s’est fait un nom et une belle réputation. Cette opération anti-gaspi et caritative a été imaginée par les commerçants d’Orléans et les clubs-services, avec le soutien de la Mairie.

Le principe est simple : inviter tout un chacun à déposer chez les commerçants participants les objets en bon état dont il n’a plus l’utilité : vêtements, accessoires, chaussures, livres, vaisselle…. Cette phase-là démarre le 28 septembre et se déroule jusqu’au 12 octobre (liste des commerçants participants disponible ci-dessous). Ce doit être des objets en bon état et de même nature que les produits vendus par le commerçant chez qui ils sont déposés. En échange, le commerçant peut remettre au client des bons d’achat ou de réduction. « Nous sommes entrés dans une nouvelle ère de la consommation, constate Alain Liger, commerçant et cheville-ouvrière de l’opération avec Guy Bourgeois. Au lieu de jeter, pourquoi pas remettre les objets et produits dont on ne se sert plus dans des circuits différents, et d’en faire une fête ? »

Vente caritative place du Martroi

Les clubs-services entrent en scène du 13 au 18 octobre, en collectant, en triant et en étiquetant les objets déposés dans les magasins afin de les proposer à petits prix lors de la vente géante caritative du 19 octobre, place du Martroi, de 9h30 à 18h30. « C’est très motivant de s’inscrire dans cette opération ensemble » reconnaissent les clubs-services. La totalité des fonds récoltés à l’occasion de cette Fête du tri sera versée, cette année, à l’association des Chiens-guides d’Orléans. Elle sera d’ailleurs sur place pour rencontrer le public, et proposer des ateliers et parcours-découvertes, les yeux bandés.

La générosité de la Fête du tri ne s’arrête pas là puisque le produit de la vente des aliments fournis par les commerçants et restaurateurs, et cuisinés sur place par les étudiants du CFA de la chambre des métiers et d’artisanat du Loiret sera versé aux Restos du cœur. Les objets invendus seront, quant à eu, donnés à Emmaüs, au Tremplin et à la Croix-Rouge. Rien ne se perd, et c’est pour la bonne cause ! La journée sera également ponctuée de nombreuses animations et déambulations, un programme concocté par la mairie d’Orléans.

L'équipe organisatrice de la Fête du tri composée des commerçants Alain Liger et Guy Bourgeois, de clubs-services et de la mairie d'Orléans. L'édition 2019 est organisée au profit de l'association des Chiens--guides d'Orléans.

Un cœur grand comme ça !

À chaque édition, la Fête du tri voit la solidarité s’exprimer plus haut et fort. En 2017, 55 commerçants et 9 clubs-services avaient répondu à l’appel ; au final, 6 550€ avaient été récoltés et remis aux Restos du cœur pour le financement d’une chambre froide. L’année suivante, près du double de commerçants ont embrassé la cause, aux côtés de 14 clubs-services, permettant de réunir 14 230€ au bénéfice de SOS Amitié pour l’achat de matériel et le financement – en projet pour 2020 – d’un second poste d’écoute. « En 2019, nous comptons une quinzaine de clubs-services et sur 120 commerçants participants, indique Guy Bourgeois (Bazar Saint-Joseph). Nous visons l’objectif de 20 000€ », pour l’association des Chiens-guides d’Orléans. Ce don « participera au financement d’un chien-guide pour un enfant », annonce Tom Raybaud, son président. Il n’existe qu’une seule école en France et en Europe, la fondation Guillaume Gaillanne (Vaucluse), qui éduque des chiens-guides pour enfants et adolescents déficients visuels. Le coût est d’environ 25000€ pour préparer l’animal à ces missions.

ACGO pour sensibiliser et guider

L’association des Chiens-guides d’Orléans est née en 2014 avec l’objectif d’informer et de sensibiliser au mouvement « chien guide » et plus largement sur la déficience visuelle. Présidée par Tom Raybaud, elle intervient en milieu scolaire, auprès des entreprises, des commerçants, des collectivités et du grand public pour expliquer ce que signifie ne pas voir ou mal voir au quotidien, et œuvre pour l’inclusion des personnes déficientes visuelles soit demain une réalité. À ce titre, l’association participe activement, entre autres, sur la thématique « circulation – voirie – transports » au sein d’Orléans Métropole. Elle organisait aussi, le 27 avril dernier, sur la place de Loire, la 5e édition « Des chiens pas comme les autres » pour informer le public à travers des démonstrations, des témoignages et des ateliers sensoriels.

Pour faire un don, rejoindre l’association : 06 87 12 43 56 ou contact@acgo.fr

Ils participent :