Orléans & son AgglO

La chasse à l’ours du petit Pierre

Publiée le

L'ours est un des personnages principaux du conte du marché de Noël 2018. Depuis quelques jours, il pointe son nez un peu partout dans les rues et vitrines du centre-ville. Il faut savoir parfois lever la tête pour le débusquer.

Sorties - Loisirs

La chasse à l’ours du petit Pierre

Le conte :

Au mois de février dernier, le petit Pierre d’Orléans, accompagné de son fidèle nounours, est parti en voyage à La Nouvelle-Orléans au moment de mardi gras. Son périple lui a laissé des images plein la tête tant il a partagé des moments inoubliables avec son ours en peluche :

• festifs, parmi la foule du carnaval avec de nombreux colliers de perles violets, or et verts autour du cou,

• musicaux, en écoutant les nombreux musiciens de jazz dans la rue,

• fascinants, dans les forêts marécageuses au milieu des lucioles et des crocodiles.

Alors, quand au mois de novembre, ses parents lui demandent ce qu’il souhaite commander au Père-Noël, il répond : « un Noël avec mon nounours comme à La Nouvelle-Orléans ! ».

C’est ainsi que le magicien de Noël, le Père-Noël, plonge le nounours de petit Pierre dans un événement de fin d’année aux couleurs de La Nouvelle-Orléans : au carnaval sur la place du Martroi, dans le bayou sur la place de la République et à l’aventure sur les bords du Mississippi sur la place de Loire.

Place du Châtelet

Saveurs du Québec rue Louis Roguet

La Vinithèque rue Jeanne d’Arc

Zèbre et compagnie rue royale

Cafés Jeanne d’Arc rue Royale

Rose et Léon place du Châtelet

Martin Pouret Rue Jeanne d’Arc

Equivalenza rue du Tabour

Krys Halles Châtelet

Restaurant la Parenthèse place du Châtelet

Max Vauche rue Jeanne d’Arc

Catberro Rue Royale

Jacline lingerie Rue Royale

Sorency in the city Place du Chatelet

Sorency in the city Place du Chatelet

Esprit d’Autrefois rue Parisie

La Civette du Lutécia rue Jeanne d’Arc

Julien K rue Jeanne d’Arc

C’est ma Maison rue de Bourgogne

Sébastien Papion rue Jeanne d’Arc

place de la République

photos : Jean Puyo