Orléans & son AgglO

Blandine Veillon figurera Jeanne en 2019

Publiée le

La mairie d’Orléans et l’association Orléans Jeanne d’Arc ont présenté officiellement, ce lundi 28 janvier, la jeune fille qui figurera Jeanne d’Arc lors des 590e fêtes, du 29 avril au 8 mai prochain.

Fêtes de Jeanne d'Arc

Blandine Veillon figurera Jeanne en 2019

Il régnait aujourd’hui, autour de midi, une effervescence inhabituelle dans les salons de l’hôtel Groslot. Signe que « la présentation de la jeune fille qui figure Jeanne d’Arc lors des fêtes constitue toujours un moment fort et attendu », constate Olivier Carré, maire d’Orléans et président d’Orléans Métropole.

Celle qui mettra donc ses pas dans ceux de Jeanne, du 29 avril au 8 mai 2019, s’appelle Blandine Veillon. Une mission semblable à un cadeau immense pour celle qui fête aujourd’hui ses 16 ans ! 4e d’une fratrie de cinq enfants, Blandine Veillon est élève de 2nde au lycée Saint-Charles. Elle est, comme toutes celles qui l’ont précédée, investie dans de nombreuses activités : cheftaine de patrouille aux Scouts Don Bosco ; au sein de l’association Saint Jeanne hier aujourd’hui et demain (JHAD) ; dans l’encadrement des jeunes avec la pastorale du collège Saint-Charles ; en tant qu’animatrice de parcours de découverte de la foi avec Alpha Jeunes au lycée Saint-Charles ; et au service du soir auprès des personnes âgées chez les Petites sœurs des pauvres. Blandine est également musicienne : alto au conservatoire d’Orléans.

« Confiance, discrétion et courage »

Figurer « cette héroïne et cette sainte a toujours été un rêve, indique Blandine qui défile aux fêtes de Jeanne d’Arc depuis ses 6 ans. Si je devais la résumer, je le ferais avec ces 3 mots : la confiance, qu’elle a toujours eu en Dieu, la discrétion car elle ne s’est jamais mise en avant, et le courage car, à cette époque, ce devait être difficile pour une femme de rejoindre une armée et d’aller combattre. »

Pour Blandine Veillon et ses deux pages : François-Xavier Beaugé et Gaëtan Lemaire de Marne, les vacances d’hiver s’annoncent « studieuses » puisqu’ils vont participer à un pèlerinage de 5 jours à travers les villes johanniques, de Domrémy à Compiègne, en passant par Reims et Rouen. Ils seront guidés par Bénédicte Baranger, présidente de l’association Orléans – Jeanne d’Arc, heureuse et fière de mesurer l’intérêt de jeunes générations pour cette héroïne multi-centenaire. « Jeanne d’Arc traverse toutes les époques, tous les obstacles, elle dure. » Regard vers Mathilde Edey-Gamassou, Jeanne d’Arc 2018, « nous avons vécu des jours agités, mais Jeanne a eu le dernier mot ! » Toutes deux l’ont figurée à un peu plus de 40 ans d’intervalle, mais cette expérience, unique, reste gravée : « de figure historique, Jeanne devient amie intime. »

Blandine Veillon et ses pages : Gaëtan Lemaire de Marne et François-Xavier Beaugé


Photos : J Puyo