Orléans & son AgglO

Léonard casse les codes

Publiée le

2019 marque 500 ans de Renaissance(s] en région Centre-Val de Loire avec un programme de plus de 600 animations pour (re)découvrir cette période lumineuse et foisonnante. Orléans est l’une des premières à conter et à poursuivre l’histoire avec l’exposition « Léonard et les robots », à la Collégiale St-Pierre-le-Puellier.

Culture

Léonard casse les codes

L’année 2019 est riche en symbole. Elle célèbre les 500 ans de la Renaissance à Orléans et dans toute la Région Centre-Val de Loire. Elle marque aussi le 5e centenaire de la mort de Léonard de Vinci et le début de la construction du Château de Chambord. L’occasion était trop belle pour la Ville d’Orléans de fêter l’artiste, scientifique et inventeur visionnaire, homme d’esprit universel au cours d’une exposition en tout point époustouflante et exaltante : « Léonard et les robots ». Plus qu’une exposition d’ailleurs, une expérience de visite, du 2 mars au 7 avril, dans l’écrin d’une Collégiale St-Pierre-le-Puellier réinventée, métamorphosée.

Du génie universel…

Produite par ADprod et Spectaclexpo avec le concours de la muséographe-scénographe Anna Erard, « Léonard et les robots : du génie universel à l’intelligence des réseaux » est axée autour de l’évolution de la technologie au cours des 500 dernières années. « Le point de départ, c’est Léonard de Vinci et sa fascination pour le vol des oiseaux, raconte le commissaire d’exposition et fondateur de la société de spectacles ADprod, Jean-Pierre Anchisi. Il a dessiné sur ses Codex des machines volantes qu’il n’a jamais réalisées ». Avec le concours, notamment, de Polytech, du Lycée professionnel Jean Lurçat et du Centre de Formation des Apprentis d’Orléans-Métropole, l’équipe réalise le rêve du maître en construisant la Vis aérienne et l’Ornithoptère, grandes machines volantes « enfin animées » et « imitant l’âme des oiseaux ». « Mais le propos n’est surtout pas d’être figé dans le passé. Léonard et les robots, c’est un pas vers le futur. On se propulse sur 500 ans, jusqu’au 21e siècle, explorant les réseaux, l’Intelligence Artificielle et le rôle des robots dans nos vies demain ! »

… à l’intelligence collective

Ludique, pédagogique, interactive, la scénographie de 450 m2 « à voir et à ressentir » plonge les visiteurs dans quatre espaces, quatre thématiques : Léonard et le vol, un sas d’observation et de manipulation de robots, un espace Homme VS Machine, et enfin le Data’Lab présentant quatre robots humanoïdes  « Open-Source » imaginés par le designer Gäel Langevin. Jeux, quiz, accompagnement pédagogique pour les scolaires : « D’autres dispositifs permettront l’interaction, la valorisation des objets mais également celle du visiteur en tant qu’acteur de sa visite comme un Escape Game pour enfants et adultes qui pourront résoudre un certain nombre d’énigmes au cours de leur visite », souligne la scénographe, Anna Erard. Un rêve devenu réalité après 18 mois de travail et qui aura mobilisé des enfants (des classes des écoles Ducerceau et Kergormar ayant participé à la réalisation de robots), des étudiants et des adultes sur tout le territoire. De quoi rendre fier le maître Da Vinci. « Si Léonard était vivant aujourd’hui, il fabriquerait des robots, sourit le commissaire d’exposition. Il avait toujours un coup d’avance… » 

- > « Léonard et les robots », collégiale St-Pierre-le-Puellier, du samedi 2 mars au dimanche 7 avril. Ouverture du mardi au dimanche de 14h à 18h. Fermeture les lundis et jours fériés.

www.leonardetlesrobots.fr

Vernissage de l'exposition « Léonard et les robots »

Le commissaire d’exposition Jean-Pierre Anchisi, Nathalie Kerrien maire-adjointe chargée de la Culture à la Ville d'Orléans, François Bonneau président de la Région Centre-Val de Loire

Un écho international

La Région Centre Val-de-Loire célèbre 500 ans de Renaissance(s] par une opération d’envergure nationale et internationale intitulée « Viva Leonardo Da Vinci 2019 ! ». « C’est la première fois qu’un événement impulsé au niveau régional est porté à l’international, soulignait François Bonneau, président de la Région, lors de la conférence de presse de lancement du 500e. Et cet événement irrigue la totalité de notre territoire en mobilisant ses acteurs. Derrière cette dynamique culturelle, scientifique, économique, il y a une ambition : porter la fierté de ce que nous sommes. »

Plus de 600 manifestations mettront à l’honneur une période artistique, historique et scientifique foisonnante, le génie de Léonard de Vinci et des valeurs telles que l’humanisme ou l’universalité. Au programme : parcours, expositions, rencontres, concerts de musique ancienne… Retrouvez l’ensemble des manifestations sur www.vivadavinci2019.fr

François Bonneau, président de la Région, lors du lancement du 500e

« Orléans à la Renaissance »

Le service Ville d’art et d’histoire d’Orléans propose tout au long de 2019 de multiples rendez-vous pour découvrir la ville sous ses facettes Renaissance. Les deux premières visites se déroulent ce 16 mars :

- « L’Hôtel Groslot et la Renaissance au 19e siècle » : rdv à 10h30, dans la cour intérieure de l’Hôtel Groslot,

- « Orléans et la Loire au 16e siècle » : RDV à 14h30, square Abbé-Desnoyers.

Inscriptions obligatoires auprès d’Orléans Val de Loire Tourisme, au 02 38 24 05 05 ou info@tourisme-orleans.com. Tarifs : 6,50€ (plein), 4,50€ (réduit), gratuit pour les moins de 18 ans.

Consulter le programme

Le saviez-vous ? La carte PASSé simple Orléans Ville d’art et d’histoire donne accès en illimité aux visites, balades et spectacles proposés. Tarif : 15€ pour l’année. En vente à l’Office de tourisme d’Orléans.

Photos : A Di Tommaso - J Puyo