Orléans & son AgglO

Mon Inconnue : avant-première

Publiée le

Le cinéma Pathé Orléans a déroulé son tapis rouge à une très belle équipe de film, le mercredi 20 mars dernier. Celle de « Mon Inconnue », comédie romantique d’Hugo Gélin porté par l’acteur que tout le monde s’arrache, François Civil, et par la révélation Joséphine Japy. Rencontre au sommet.

Culture

Mon Inconnue : avant-première

Comment est né ce film d’amour ?

Hugo Gélin (réalisateur) : Mon premier film, « Comme des frères », avec notamment Pierre Niney et François-Xavier Demaison, était une histoire d’amitié. Dans le suivant, « Demain tout commence », j’ai raconté l’histoire d’un père, incarné par Omar Sy, et de sa fille. Pour le troisième, j’avais envie de me plonger dans une grande histoire d’amour, en respectant les classiques de la comédie romantique, surtout anglo-saxonne, tout en gardant une identité bien française. Je voulais parler de l’amour dans le couple et de ses proches, de comment on se construit avec les gens qui sont à nos côtés.

C’est comme cela que le projet est né et qu’il s’est nourri de ce jeu de mélange, de cette envie de respecter le genre en l’amenant un peu autre part. C’est pour cela que la comédie romantique est montrée dans les 10-15 premières minutes du film avec l’histoire d’amour présentée en accélérée. Quand le pitch arrive, on est déjà dans la nouveauté et on a la sensation de voir un autre film. Il y a plus de richesse et de matière, on a envie de suivre le parcours de cet homme et de cette femme. Plus elle est atypique, plus elle ne ressemble qu’à eux deux, plus finalement cette histoire devient universelle et touche les gens.

Hugo Gélin, réalisateur - Joséphine Japy, actrice (Olivia) - photos J.Puyo

D’où l’étonnante séquence du début du film. On sent que vous vous êtes bien amusés !

Hugo Gélin : L’idée, c’est que les spectateurs se demandent s’ils ne sont pas trompés de salle au début de la projection (rires) ! Je veux les dérouter, les alerter : attention, ce n’est pas un film comme un autre, un de plus. C’est comme un signe. Et puis le côté science-fiction qui sous-tend l’histoire est un exercice super marrant. Ce n’est pas gratuit.

Comment avez-vous composé votre casting ?

Hugo Gélin : J’ai proposé à François Civil en premier lieu de faire le film. Je l’avais croisé sur le programma court « Casting(s) ». Il a la comédie en lui, un fort potentiel comique. Il réunissait tous les ingrédients que je recherchais : la tendresse, la profondeur et une vraie technique de la comédie. Sa palette de jeu, étendue, est très intéressante. Ensuite, j’ai voulu créer le couple et j’ai fait faire des essais entre François et Joséphine Japy. J’ai vu que leur chimie fonctionnait avec la caméra. Ensuite, j’ai cherché le meilleur ami, et j’ai choisi Benjamin Lavernhe, lui aussi vu dans « Casting(s) » et grand pote de François. La boucle était bouclée.

Benjamin Lavernhe (comédien) : On est copains dans la vie, on beaucoup de complicité. Cela a été un gain de temps sur le tournage. On est aussi amis avec Igor Gotlieb, co-scénariste du film. On est une famille. Cela nous a donné une aisance dans le rythme, dans le style. Les mêmes choses nous font rire. Cela nous a poussés à l’exigence et nous les comédiens avons eu une grande liberté de rajouter des vannes, de faire des propositions lors des soirées où l’on débroussaillait le texte tous ensemble. On a beaucoup travaillé en amont. On a eu du temps pour réfléchir. Si on est inspirés, la magie est encore plus présente.

Benjamin Lavernhe, acteur (Félix) - François Civil, acteur (Raphaël) - photos J.Puyo

François Civil (comédien) : L’idée de travailler avec Hugo Gélin m’excitait beaucoup. On avait eu un rendez-vous manqué sur « Comme des frères ». Sur « Mon inconnue », j’ai senti en une ou deux séances d’essai qu’on avait des goûts en commun, le même ADN de comédie, généreux, juste. Et puis je n’avais jamais fait de comédie romantique, cela m’amusait de raconter une histoire d’amour. J’ai des références comme Coup de foudre à Notting Hill, Blue Valentine. Et le scénario dingo et ce rôle multiple ont achevé de me convaincre. Mon personnage vit un vertige incroyable, un cauchemar. C’est rare de recevoir un scénario avec des scènes aussi puissantes de comédie, un tel twist et un décalage !

Vous avez pas moins de trois films sortis au cinéma quasiment en même temps. Vertigineux ?

François Civil (comédien) : J’ai l’impression que ces trois films sortis dans un mouchoir de poche - « Mon Inconnue », « Celle que vous croyez » et « Le chant du loup » - sont très différents. Quand je viens de terminer un genre, j’ai envie d’en explorer un autre. Je ne me pose pas la question. En septembre, je serai encore dans un tout autre registre, dans le nouveau film de Cédric Klapisch. Sinon, j’ai envie de voyager, rire, aimer et courir très vite !

Propos recueillis par Emilie Cuchet

photo : Mars films

Mon inconnue

Comédie (1h58) de Hugo Gélin
Avec Benjamin Lavernhe, François Civil, Joséphine Japy…

Du jour au lendemain, Raphaël se retrouve plongé dans un monde où il n'a jamais rencontré Olivia, la femme de sa vie. Comment va-t-il s'y prendre pour reconquérir sa femme, devenue une parfaite inconnue ? 

Sortie Nationale le 03 avril 2019