Orléans & son AgglO

Portrait de Jean-Jacques, charpentier de la péniche La Belle de Grignon

Publiée le

Résultat d’un projet mené par une équipe de bénévoles depuis plus de 10 ans, la Belle de Grignon vous accueille cette année à son bord, pendant le Festival de Loire.

Festival de Loire

Portrait de Jean-Jacques, charpentier de la péniche La Belle de Grignon

La Belle de Grignon, un chantier hors-normes !

La Belle de Grignon est une péniche de Loire construite par une équipe de mariniers passionnés, dans le port de Grignon, dans le Loiret près de Lorris.

En 2007, une grande fête est organisée au port de Grignon, “Grignon au temps des mariniers”. De nombreux bateaux sont rassemblés pour retrouver l’âme disparue de ce port où l’on ne navigue plus. Cependant aucune péniche, bateau emblématique du canal, n’est présente.

C’est alors que naît le projet fou de construire une péniche pour faire revivre le port, en réunissant une équipe de bénévoles autour d’un charpentier talentueux, Jean-Jacques Lapeyre.

Charpentier à la retraite, il décide de prolonger un peu son travail en se lançant dans ce projet qui durera 12 ans, accompagné de nombreux bénévoles (maçons, forgerons etc) formés sur le tas. Une équipe à gérer, du stress, du sommeil en moins, mais un projet tellement enrichissant !

Au sein de l’équipe, Jean-Jacques est notamment surnommé le Léonard de Vinci car, comme il nous l’a confirmé :

“C’est vrai que tout au long de la construction de la péniche, et en particulier lors de la mise à l’eau, il a fallu tout inventer pratiquement parce que personne ne l’avait fait.”

Le bateau est mis à l’eau en 2018, et contre toute attente, un an après, le voici sur les quais d’Orléans pour le Festival de Loire !

Venez visiter La Belle de Grignon

En plus d’être impressionnant de par sa taille, La Belle de Grignon est avant tout un bateau emblématique du canal d’Orléans, un bateau historique des années 1850.

Aussi appelé flûte berrichonne, il permettait de transporter jusqu’à 80 tonnes de matériaux (bois, charbon, chaux, vinaigre) d’Orléans vers Montargis mais aussi vers la capitale.

Son nom, Belle de Grignon, symbolise à la fois la beauté du bateau et le port de Grignon, premier port du canal d’Orléans, petit hameau de la commune de Vieilles-maisons-sur-Joudry, près de Lorris.

Résultat d’un projet mené par une équipe de bénévoles depuis plus de 10 ans, la Belle de Grignon vous accueille cette année à son bord, pendant le Festival de Loire.

En quelques chiffres, La Belle de Grignon c’est : une péniche de 2m70 de long, construite avec 100m3 de chêne importé de la forêt d’Orléans, 1 500 pièces dont 1 200 rivets, 54 000 pointes, 54 planches de bordet et 685 mètres de calfatage.

Pendant toute la durée du festival, venez rencontrer les mariniers de La Belle de Grignon et assister à des démonstrations de halage, entre l’écluse de la capitainerie et le pont Thinat. Vous pourrez également visiter le bateau et découvrir comment il était aménagé à l’époque...

Le Festival de Loire vu par les mariniers

Pour les mariniers de La Belle de Grignon, le Festival de Loire c’est avant tout un moment qui rassemble les populations de régions et de pays différents, un moment de convivialité pour apprendre à se connaître. Et quel meilleur endroit que le pont d’un bateau pour apprendre à se connaître ?

Le Festival de Loire est également l’occasion de retrouver et de faire revivre l’âme du canal d’Orléans, qui n’avait plus vu de péniche naviguer depuis 1954. Une véritable Renaissance !