Orléans & son AgglO

Rénovation urbaine : les quartiers se transforment

Publiée le

Orléans Métropole, les villes d’Orléans et de Saint-Jean-de-la-Ruelle, les bailleurs, l’État, la Région et l’Anru viennent de signer la convention pluriannuelle des projets de renouvellement urbain sur le territoire.

Quartiers , Urbanisme - Habitat

Rénovation urbaine : les quartiers se transforment

Inscrits au nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), trois quartiers classés prioritaires de la Métropole d’Orléans : l’Argonne et La Source (Orléans), ainsi que Les Chaises (Saint-Jean-de-la-Ruelle), vont bénéficier de moyens importants pour engager ou poursuivre leur nécessaire transformation.

À L’ARGONNE, tout d’abord, où plus de 130 millions d’euros seront investis, venant compléter la première phase de requalification engagée à travers la Convention territoriale Argonne (CTA), en priorisant de nouveaux secteurs. Ainsi, grâce à l’association étroite des riverains, acteurs locaux, associatifs, de nombreux axes d’action ont été fléchés. Tant en termes d’habitat, de réussite éducative, de tranquillité publique, de décloisonnement que de nature en ville.
Baptisée « Anru 2 Argonne », l'opération de renouvellement urbain englobe la rénovation de logements sociaux et la construction de nouveaux logements pour attirer de nouveaux habitants, la création d'équipements publics, le développement de réseau de liaisons douces intra-quartier ainsi que vers le centre-ville ou la Loire, ou encore le jalonnement du secteur de squares, jardins…
Concrètement, sont notamment prévues sous dix ans la poursuite de la requalification des voiries, la création d’espaces publics ou d’équipements majeurs et de grosses interventions sur le logement, dont certaines ont d’ailleurs déjà débuté. Ainsi, 410 habitations seront détruites au total, 504 requalifiées, 484 résidentialisées, et 250 construites (maisons de ville, petits collectifs principalement en accession, programme Personnes âgées, etc.).

visite du quartier Argonne à OrléansÀ l'Argonne (Orléans), l'ANRU 2 permet de poursuivre la requalification engagée dans le cadre de la Convention territoriale.

À LA SOURCE, ensuite, où la co-construction a là aussi permis de définir au mieux les contours de l’opération. Articulé autour de cinq thématiques (décloisonnement, habitat, équipements et services, environnement, activités économiques et commerciales), le projet prévoit entre autres de poursuivre la dynamique engagée à travers le GPV (Grand projet de ville), de mixer les fréquentations, repenser les liaisons et ouvertures, réinvestir les avenues (activités, emploi, armature commerciale, etc.), restructurer la Dalle et positionner La Source sur les marqueurs de « Nature » et de « Savoirs », atouts majeurs du quartier.
Cela va se traduire par le traitement de l’avenue de la Bolière, un travail de restructuration commerciale (Bolière 3), le développement d’un réseau de liaisons douces, l’aménagement d’espaces de proximité, de nouveaux programmes économiques avenue Kennedy et de nombreuses opérations de requalification de voiries. Concernant le logement, 308 seront démolis, plus d’un millier requalifiés, 862 résidentialisés, 30 construits, et le secteur de la Dalle (huit immeubles en copropriété, soit 544 logements) réaménagé.

Jardin de la renaissance dans le quartier de La SourceÀ La Source (Orléans), la rénovation enclenchée avec le GPV connaît une nouvelle dynamique.

AUX CHAISES, enfin, où 59 M€ seront engagés afin de renforcer l’attractivité des écoles, commerces ou espaces publics et l’offre de mobilité. Grâce aux nombreuses actions menées par la commune de Saint-Jean-de-la-Ruelle et la Métropole d’Orléans (réunions publiques, ateliers de concertation, etc.), les éléments clés du programme ont été définis. Ce dernier comprend notamment, d’ici à 2028, l’aménagement des espaces publics (nouvelle place centrale, nouveau parvis Jean-Moulin, aires de jeux, square, boucle sportive, etc.), la requalification de voiries, la création d’une voie nord/sud, de mails piétons, d’une passerelle piétons-cycles au-dessus de la tangentielle, la restructuration du centre commercial, la création ou restructuration d’équipements (groupe scolaire Jean-Moulin, maison de services au public, maison de santé pluridisciplinaire, etc.).
Côté logement, 126 seront démolis, 280 rénovés thermiquement, 280 résidentialisés, 16 à 20 érigés place de l’Europe… De quoi modifier considérablement et durablement l’image et les conditions de vie des habitants de ces trois quartiers prioritaires de la politique de la Ville au sein de la Métropole.

visite du quartier des chaises à Saint Jean de la RuelleÀ Saint-Jean-dela- Ruelle, 59 Me sont fléchés pour renforcer l'attractivité du secteur des Chaises.

Plus d'informations sur la rénovation urbaine