Orléans & son AgglO

Eco-pâturage sur la ZAC Fil Soie

Publiée le

La Mairie d’Orléans met en place à partir du 3 décembre, en partenariat avec l’association La Moutonte, un pâturage au cœur de la ZAC Fil Soie entre l’avenue des Droits de l’Homme, la rue du Petit Pont et la rue du Nécotin.

Environnement , Quartiers

Eco-pâturage sur la ZAC Fil Soie

Le mardi 3 décembre prochain, une vingtaine de moutons et chèvres investiront les 2 hectares de la ZAC Fil Soie. Répartis sur 6 parcelles, les animaux seront diposés sur le Clos des Boeufs et le Clos Saint Denis, et effectueront des rotations sur les différentes parcelles. Un mélange de moutons d’Ouessant, pour les prairies, et de chèvres pour les broussailles et les sous-bois, viendront pâturer et épuiser au maximum les ronciers. Cet éco-pâturage, mis en place par l’association La Moutonte, a pour vocation à se prolonger à terme au coeur du futur quartier Fil Soie. L’action de ces animaux va permettre d’entretenir cette zone, tout en favorisant la biodiversité locale. L’utilisation d’un tel procédé vient en complément de la gestion durable et différenciée des espaces verts et remplace l’entretien mécanique. Des panneaux seront installés à proximité de l’enclos pour informer et sensibiliser les passants sur cette démarche.

Les avantages de l’éco-pâturage ?

Écologique : cette méthode permet une gestion naturelle des espèces végétales invasives et une réduction de l’empreinte carbone de l’activité d’entretien d’espaces verts, en évitant l’usage d’engins mécaniques. Les déjections des animaux contribuent à un engrais naturel qui pénètre dans le sol au gré des pluies et le piétinement des animaux permet de bien enraciner l’herbe, qui repousse plus verdoyante après le départ des animaux.

Économique : l’éco-pâturage remplace l’entretien mécanique de cette zone et permet donc de réduire les coûts d’entretien des parcelles.

Social : les animaux suscitent la curiosité et permettent au plus grand nombre de se rencontrer et d’échanger : les plus jeunes qui peuvent découvrir des chèvres et moutons parfois pour la première fois, comme les plus âgés, qui retrouvent quelquefois des animaux plutôt présents à la campagne.

En cas de besoin, le public peut contacter le numéro de téléphone d’astreinte, accessible 24h/24 : 06 51 13 74 45