Orléans & son AgglO

Coronavirus – Point de situation régionale

Publiée le

La région Centre-Val de Loire compte 5 668 patients atteints de coronavirus, dont 45 en réanimation. 1 691 personnes guéries ont pu rentrer chez elles.

Solidarité - santé

Coronavirus – Point de situation régionale

Au 26 mai 2020, la région Centre-Val de Loire compte 5 668 patients atteints par le Covid-19, selon le dernier bilan de l’ARS Centre-Val de Loire. 45 personnes sont en réanimation et 501 décès en établissements de santé (dont 119 résidents d’établissements médico-sociaux) sont à déplorer : 74 dans le Cher, 117 en Eure-et-Loir, 76 dans l’Indre, 78 en Indre-et-Loire, 63 en Loir-et-Cher et 93 dans le Loiret.

379 établissements médico-sociaux (notamment les Ehpad) de la région ont effectué un signalement. On compte 385 décès de patients dans leur établissement d’accueil. À noter qu’une stratégie de dépistage plus large s’est mise en place dans les Ehpad de la région, conformément aux préconisations du ministère des Solidarités et de la Santé (lire encadré).

Qu’est-ce que le « contact tracing » ?

Le « contact tracing » est le dispositif mis en place pour rompre la chaîne de contamination au Covid-19. Cette organisation mobilise tous les acteurs impliqués dans la lutte contre la propagation du virus :

  • les médecins généralistes pour renseigner les coordonnées des personnes infectées et des personnes contacts,
  • l’Assurance maladie chargée de contacter les personnes qui ont été au contact du patient infecté, pour les informer et les accompagner,
  • l’agence régionale de la santé pour identifier et traiter les chaînes de contamination.

Pendant l'épidémie ne négligez par les autres pathologies

Même pendant le confinement, les professionnels de santé continuent de vous soigner dans des conditions sécurisées.

En cas de besoin, contactez votre médecin. En cas d'urgence, appelez le 15.

Mon ordonnance est expirée

Pour éviter toute interruption de traitement :

  • Les pharmacies peuvent délivrer les médicaments concernés jusqu'au 31 mai 2020
  • Ils sont toujours remboursés par l'Assurance Maladie dans les conditions habituelles
Désinfox

Non, la vaccination des enfants n'est pas contre-indiquée en période de COVID-19. Même en période d’épidémie, elle reste primordiale pour leur santé. Le programme de vaccination de votre enfant ne doit pas être modifié car sans vaccin, ils sont exposés à d'autres maladies infectieuses (méningite C, rougeole, infections à pneumocoque…), parfois plus dangereuses que le COVID-19, notamment pour les nourrissons.

Assuré le suivi des jeunes enfants
  • Les consultations médicales des premiers mois de vie doivent être poursuivies.
  • Les rendez-vous de puériculture des 1ères semaines de vie, et certaines visites à domiciles de puéricultrices sont réalisés par les services de la PMI.
Consultations postnatales

Une 1ère visite systématique réalisée idéalement dans les 24 heures après la sortie de la maternité. Si ce n'est pas possible, un contact téléphonique par la sage femme peut-être envisagé avec un examen clinique précoce à j6 dans un environnement sécurisé.

Une 2ème visite peut être planifiée selon l'appréciation du professionnel référent en charge du suivi de la mère et de l'enfant : en téléconsultation par la sage femme en lien avec les professionnels de terrain.

D'autres visites peuvent être planifiées, en téléconsultation, en fonction des éléments médicaux à surveiller et/ou des besoins ressentis par la mère ou le couple.

Visites dans les Ehpad

Comme annoncé dimanche par Olivier Véran, ministre de la Santé, les visites familiales en Ehpad sont désormais possibles mais dans des conditions limitées et strictes. Parmi les conditions requises :

  • il faut que la situation épidémique dans l’établissement le permette,
  • les visites doivent également être demandées par le résident, après signature d’une charte de responsabilité par les familles,
  • deux personnes maximum sont admises et la visite se fait sans contact physique.

Dépistage plus large dans les Ehpad

Conformément aux préconisations du ministère des Solidarités et de la Santé, une stratégie de dépistage du coronavirus plus large s’est mise en place dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de la région Centre-val de Loire.

L’objectif est d’abord de prévenir la diffusion du virus en organisant systématiquement le dépistage de l’ensemble des personnels d’un établissement dès lors qu’un premier cas, personnel ou résident, est détecté dans l’établissement. Des dépistages ont également eu lieu parmi les résidents et les personnels des établissements les plus touchés par l’épidémie, afin de leur permettre d’adapter leur organisation interne (création de secteur Covid, par exemple). Sur l’ensemble du territoire régional, durant les deux premières semaines, 10% des Ehpad de la région dont le personnel et / ou les résidents auront été dépistés. Les dépistages se poursuivront avec les mêmes objectifs au cours des prochaines semaines.

Appel à renfort !

L’ARS Centre-Val de Loire met en relation via une plateforme les professionnels volontaires (médecins, infirmiers, aides-soignants, agents de service hospitalier) qui peuvent venir en soutien des équipes en première ligne et les établissements de santé ou médico-sociaux qui ont besoin de renfort. Concrètement, les professionnels volontaires se rendent sur www.renfort-covid.fr, téléchargent l’application Medgo et renseignent leur métier, leur disponibilité et leur zone géographique d’intervention souhaitée, pour proposer leurs services aux établissements. Les professionnels inscrits recevront une notification quand un établissement de leur territoire exprimera un besoin de renfort.

Plus d'informations

Pour rappel, il existe des gestes simples pour se protéger et protéger son entourage :

Coronavirus : ce qu’il faut savoir

Par ailleurs, la cellule de crise de la Mairie d’Orléans reste accessible jusqu’à nouvel ordre, pour assurer cette continuité de service et répondre aux questions des habitants.
Elle est joignable 24h/24 et 7J/7 au 02 38 79 29 99.

Pour rappel, en cas de symptômes, vous devez :
  • appeler votre médecin traitant et non le 15,
  • éviter de vous déplacer vers les salles d’attente des cabinets médicaux sans l’avis de votre médecin, ou les services d’urgence (réservés à la prise en charge des cas graves), afin d’éviter de propager la contagion.

plateforme téléphonique 0800 130 000