Orléans & son AgglO

COVID-19 - plan de déconfinement

Publiée le

« Les Orléanais doivent pouvoir se réapproprier leur ville progressivement. En toute sérénité et en toute sécurité. »

Solidarité - santé

COVID-19 - plan de déconfinement

Annoncé par le Président de la République puis précisé par le Premier Ministre, le déconfinement progressif s’engagera à compter du 11 mai. À Orléans, les élus du conseil municipal se sont réunis ce 5 mai pour échanger sur le plan qui permettra la reprise des activités économiques, sociales et humaines, dans le respect de la santé de tous. 

La stratégie de déconfinement conduite par la mairie d’Orléans vise à mettre en œuvre les mesures sanitaires pour lutter contre la pandémie, à organiser l'espace public et les déplacements pour contribuer au redémarrage de l'activité en ville, à faciliter le retour au travail et la réorganisation de la vie des familles, à favoriser la cohésion sociale et la solidarité et à engager un soutien fort au secteur économique.

« La crise n’est pas terminée, souligne Olivier Carré, maire d’Orléans, président d’Orléans Métropole, nous devons rester concentrés et vigilants. Les Orléanais doivent pouvoir se réapproprier leur ville progressivement. En toute sérénité et en toute sécurité. » 

Ces objectifs se traduisent dans un plan de déconfinement préparé depuis plusieurs semaines par la Ville et la Métropole, pour être opérationnel à compter du 11 mai.

PETITE ENFANCE, ÉDUCATION ET JEUNESSE : une rentrée échelonnée

PETITE ENFANCE

> Pour les crèches, sur les 399 places en accueil collectif régulier, la moitié au maximum pourront être rouvertes dans la semaine du 11 mai. L’accueil s’effectuera par groupes de 10 enfants. Cet accueil concernera d’abord les enfants des personnels prioritaires indispensables à la gestion de la crise sanitaire ; des parents qui travaillent tous les deux ou un parent isolé qui ne peut télétravailler ; les enfants orientés par les services de protection maternelle et infantile ; et les enfants selon des critères sociaux / parentaux.

ÉDUCATION

> Concernant les écoles, la rentrée sera là aussi progressive. Les enfants de grande section de maternelle, de CP et de CM2, ainsi que, dans la mesure du possible, de CE1 des zones REP+ de la ville, feront leur rentrée le 12 mai, la date du 11 mai étant réservée à la pré-rentrée des enseignants. Les autres enfants feront leur rentrée le 25 mai. Les classes seront limitées à 15 élèves pour les élémentaires et 10 élèves pour les maternelles.

L’école aura lieu deux jours par semaine : lundi et mardi ou jeudi et vendredi. Et quand les effectifs le permettront dans les classes, l’école aura lieu du lundi au vendredi, les 4 jours de la semaine, pour les enfants.

Pour les enfants dont les deux ou le parent travaillent sans possibilité de télétravail, un accueil sera organisé par la mairie dans les mêmes conditions de distanciation que pour les classes. À partir de la semaine du 25 mai, l’Education nationale devrait mettre en place les activités relatives à la santé, le sport, le civisme et la culture. Les salles municipales et les gymnases actuellement fermés pourront être mobilisés si besoin.

Pour la restauration scolaire, selon le protocole sanitaire de l’Education Nationale, la Mairie travaille actuellement avec son délégataire, la Sogeres, à la reprise des services dans le strict respect des règles sanitaires et de distanciation nécessaires.

Enfin, l’accueil du périscolaire reprendra également le matin et le soir, avec un étalement des arrivées des familles jusqu’à 18h30 si besoin. Les ALSH du mercredi reprendront dès le 13 mai. L’organisation d’une reprise des ALSH (centres de loisirs) et des activités de l’Ecole municipale d’initiation sportive (EMIS) est à l’étude pour cet été.

JEUNESSE

Les centres Aselqo vont reprendre très progressivement leurs activités.

DÉPLACEMENTS ET GESTION DE L’ESPACE PUBLIC : Orléans, ville apaisée

TRANSPORTS EN COMMUN

Sur le réseau de transports publics TAO, Keolis Métropole Orléans va rouvrir l’ensemble de ses lignes et services à hauteur de 73% de l’offre habituelle. Plusieurs mesures seront mises en place pour assurer la sécurité des voyageurs, du personnel de Keolis et des agents de la police intercommunale des transports (PMIT) fortement mobilisés pour encadrer cette reprise :

  • désinfection quotidienne des matériels roulants
  • neutralisation d’un siège sur deux,
  • montée des voyageurs par la porte avant sans vente de titre à bord
  • port du masque obligatoire pour les conducteurs et les passagers

Pour accompagner le déconfinement, Keolis a, par ailleurs, mis en place une nouvelle application accessible sur smartphone : « Flash ticket » qui permet aux voyageurs d’acheter des tickets 1, 2, 10 voyages ou 24 heures, et ce, sans contact. Pour valider son titre, il suffit de flasher le code une fois monté à bord du véhicule. Il est à noter que l’agence TAO du centre-ville sera de nouveau accessible au public à compter du 11 mai.

Le service de transport à la demande mis en œuvre pour le personnel soignant du CHRO est maintenu au-delà du 11 mai et cohabitera donc avec l’offre grand public Résa’TAO qui reprend du service à la même date.

VÉLO

Un report massif des voyageurs vers la voiture augmenterait les nuisances du trafic routier et notamment la pollution de l’air, facteur de complication du COVID-19. Le vélo apparait donc comme un mode de déplacement alternatif qui répond parfaitement aux enjeux de mobilité de la période de déconfinement qui s’ouvre.

Orléans Métropole entend donc inciter à la pratique du vélo en travaillant avec, l’ensemble des 22 communes, à la mise en place d’itinéraires cyclables provisoires travaillés avec les associations de cyclistes et notamment le Collectif Vélorution, autour des axes structurants et des axes permettant d’assurer une continuité avec les pôles de travail. Des aménagements provisoires sont à l’étude, en complément, de la réouverture des pistes cyclables des quais de Loire dès le 11 mai.

Par ailleurs, des arceaux vélo et des solutions de stationnement provisoires seront positionnés sur l’espace public pour accompagner cette pratique. Une aide à la « remise en selle » verra le jour à travers des stands réguliers au niveau des marchés de la métropole pour réparer son vélo, acheter des vélos d’occasion, s’informer sur les aménagements provisoires, en lien avec les associations locales.

STATIONNEMENT

Le stationnement sur voirie reste gratuit jusqu'à nouvel ordre. La gratuité des abonnements de stationnement en ouvrage pour les restaurateurs, cafetiers et leurs salariés dont les établissements seront toujours fermés après le 11 mai est maintenue.

La Ville d’Orléans et Orléans Métropole ont fait l’acquisition de 40 000 bons de stationnement. Distribués aux commerçants via les Vitrines d’Orléans, et mis à dispositions dans 460 commerces, ils permettront d’obtenir 2h de stationnement gratuit et visent à soutenir la relance du commerce local.

PARCS ET JARDINS

Les parcs et jardins de la Ville d’Orléans pourront ouvrir leurs portes en fonction de la couleur qui sera attribuée par l’Etat au département du Loiret ce jeudi 7 mai.

MESURES SANITAIRES : préserver la santé de tous

Pour garantir de bonnes conditions sanitaires à tous, 150 distributeurs de gel hydroalcoolique seront positionnés à partir du 7 mai à l’entrée des bâtiments publics et 500 sur le domaine public. Sont priorisés les lieux où les contacts sont les plus fréquents (stations vélo, places, marchés de plein air, parcs et jardins, aires de jeux et agrès quand ils rouvriront).

Sur le plan des équipements de protection individuelle des Orléanais, les livraisons de masques grand public, à raison de 2 par foyers, ont été effectuées cette semaine. Les Orléanais dont les foyers sont composés de plus de 2 personnes de plus de 11 ans sont désormais invités à se rendre, sur rendez-vous, dans l’un des 6 sites identifiés pour en récupérer davantage. Chaque Orléanais doit pouvoir disposer d’un masque grand public le lundi 11 mai. Cette vaste opération repose à la fois sur les achats de masques effectués par la Ville d’Orléans et sur les masques confectionnés par les couturières bénévoles d’Orléans.

Tous les agents municipaux et métropolitains mobilisés sont équipés de masques et de matériels, selon des protocoles sanitaires pour chaque métier, validés par les organisations du personnel. Des mesures de protection sont mises en place avec une vigilance spécifique apportée pour les agents au contact du public comme les aménagements des locaux, la mise en place de circuits de cheminement, la pose de marquage au sol, l’utilisation du plexiglass, de lunettes de protections, de masques, de gants et de gels hydro alcooliques en particulier.

ÉCONOMIE – COMMERCE : plan de soutien aux entreprises et aux forces vives

La cellule de veille économique, ouverte 7j/7, est toujours mobilisée pour accompagner les entreprises comme les commerces et les artisans dans leurs différentes demandes d’aide en coordination avec la Région, les chambres consulaires et les organismes professionnels. Cette cellule de veille assure un accompagnement personnalisé pour les artisans et les commerçants.

Le plan de déconfinement de la Ville et de la Métropole d’Orléans prévoit d’ailleurs de nombreuses mesures pour les accompagner :

  • rédaction d’une charte sanitaire certifiée, en lien avec les professionnels, pour rassurer les clients quant au respect des règles sanitaires dans les établissements
  • soutien à l’opération «chèque solidaire» proposée par les Vitrines d’Orléans à travers une une subvention de 20 000€
  • exonération des droits de terrasse
  • exonération, avec plafond, de la taxe locale sur la publicité extérieure
  • mobilisation du fonds « aides aux TPE » de la Métropole (50 000 €) : artisans, commerçants, filières tourisme et événementiel en particulier
  • adaptation des terrasses des restaurants et bars pour permettre la distanciation sociale
  • accompagnement personnalisé des commerçants sur les gestes barrières et sanitaires

Des aides ont aussi été prévues pour venir en aide aux acteurs économiques, durement touchés par la crise :

  • exonération des loyers de nos pépinières (Lab’O)
  • participation à hauteur de 300000€ de la Métropole d’Orléans au fonds des soutien régional
  • soutien exceptionnel à la filière horticole par l’achat de 100 000€ de végétaux
  • accélération du paiement des factures à nos fournisseurs

Enfin et parallèlement, des mesures ont été prises pour relancer l’activité touristique sur le territoire et accompagner les acteurs économiques dans leur reprise :

  • report du paiement du 2nd semestre de la taxe de séjour sur le 3ème trimestre, en lien avec les services de l’État, pour soulager immédiatement la trésorerie des hôteliers et hébergeurs du territoire
  • campagne de communication touristique « Heureux de vous retrouver ! » en juillet et en octobre pour valoriser le territoire et ses atouts au plan national et européen. Meilleurs ambassadeurs de l’Orléanais, les professionnels et les habitants de la métropole sont associés à sa réalisation.

Un plan de reprise d’activité touristique est aussi en cours d’élaboration par Orléans Val de Loire Tourisme.

CULTURE – ÉVÉNEMENTIEL : ce qui rouvre et dans quelles conditions ?

MUSÉE DES BEAUX-ARTS

Réouverture envisagée à partir du 13 mai, sur rendez-vous uniquement, pour les abonnés et l’association des Amis des musées. Cette ouverture sera élargie à compter du 19 mai, au grand public, toujours sur réservation uniquement. Une réouverture du musée d’histoire et d’archéologie et de la maison de Jeanne d’Arc pourra ensuite être envisagée à compter du 2 juin, si les conditions le permettent.

RÉSEAU DES MÉDIATHÈQUES>

Un service personnalisé de réservation de documents pourrait être effectif à compter du 19 mai, à la médiathèque Gambetta. Ce service de « click and collect » pourrait ensuite être déployé pour fin mai à la médiathèque Maurice-Genevoix. Par la suite et en fonction de l’évolution de la situation, une ouverture plus large pourrait être organisée.

ARCHIVES MUNICIPALES ET MÉTROPOLITAINES

Dans un premier temps, proposition d’un service d’accès aux documents uniquement pour les agents de la Ville et de la Métropole, sous forme de prêts. Pour les chercheurs et le public, et au regard de la configuration des lieux, une ouverture ne pourra être envisagée que d’ici le mois de juin.

THÉÂTRE GÉRARD-PHILIPE ET MAISON DES ARTS ET DE LA MUSIQUE

Gérés en régie par la Mairie, ces établissements pourraient ouvrir d’ici fin mai pour permettre aux compagnies artistiques de reprendre rapidement leur travail, dans la limite des gestes barrières et de distance sanitaire, extrêmement contraignants dans les arts du spectacle.

108 ET ARGONAUTE

La Mairie travaille à une reprise des cours individuels, en lien avec l’association Musique & Equilibre.

CONSERVATOIRE

Pas de réouverture dans l’immédiat mais, en lien avec les enseignants et les parents, une partie très limitée des cours individuels pourrait reprendre prochainement.

COLLÉGIALE SAINT-PIERRE LE PUELLIER

Réouverture possible le 13 juin, avec la présentation de l’exposition Charles Pétillon.

MUSÉUM D’ORLÉANS POUR LA BIODIVERSITÉ ET L’ENVIRONNEMENT (MOBE)

Les travaux devraient reprendre le 11 mai. Son ouverture est à ce stade envisagée à la fin de l’année.

CINÉMA DES CARMES ET THÉÂTRE CHARBON 

Une exonération de loyer a été actée, comme c’est le cas pour les commerces d’Orléans, afin de soutenir ces acteurs culturels dans la difficile période que nous vivons.

MAISON DES ASSOCIATIONS

Réouverture possible d’ici mi-mai selon des règles adaptées, à définir avec les associations.

CALENDRIER DES ÉVÉNEMENTS

Les rassemblements de plus de 5 000 personnes étant interdits jusqu’en septembre, il apparait que « Rentrée en fête » pourrait être le prochain évènement orléanais. Le service de la vie associative travaille sur différents scénarios avec l’objectif d’une configuration permettant de réguler au mieux les flux de visiteurs et d’éviter de trop fortes concentrations. Par ailleurs, une frise temporelle a été travaillée avec l’ensemble des 22 communes de la métropole afin d’élaborer plusieurs scénarios de reprise dans le domaine de l’évènementiel.

Pour toute question, la cellule d’appels mise en place par la Mairie est à votre écoute 24h/24, 7j/7, au 02 38 79 29 99.

Si vous souhaitez joindre la mairie d’Orléans : 02 38 79 22 22
ou Orléans Métropole : 02 38 78 75 75.

Pour rappel, en cas de symptômes, vous devez :
  • appeler votre médecin traitant et non le 15,
  • éviter de vous déplacer vers les salles d’attente des cabinets médicaux sans l’avis de votre médecin, ou les services d’urgence (réservés à la prise en charge des cas graves), afin d’éviter de propager la contagion.

plateforme téléphonique 0800 130 000