Orléans & son AgglO

À cheval sur les communes d'Orléans et de Saint-Jean de la Ruelle, l’ancien terrain militaire des Groues est appelé à accueillir un éco-quartier. La concertation, en cours, permet d’améliorer les axes principaux de ce projet d’intérêt métropolitain.

Le futur éco-quartier des Groues se construit avec les habitants. La réunion publique du 8 octobre 2018, organisée salle Yves-Montand par les mairies d’Orléans et de Saint-Jean de la Ruelle, a permis de relancer des ateliers de concertation afin d’améliorer le projet dans quatre thématiques-clés 

  • desserte et circulation,
  • identité du quartier avec la définition de l’équipement public,
  • nature et environnement,
  • qualité de l’habitat.

Cette concertation ne s’appuie pas sur une page blanche, mais sur des propositions d’aménagement, elles-mêmes nourries par les phases de concertation précédentes. «Car non seulement, la structure qui porte ce projet situé sur nos deux communes est devenue métropolitaine, rappelle Muriel Cheradame. Mais le projet a, lui aussi, évolué en intégrant les points d’aménagement sur lesquels le comité d’acteurs s’était prononcé.» Ce comité d’acteurs réunit des associations, des habitants des deux communes, les institutions territoriales et les instances participatives des deux villes.

Les deux exemples les plus frappants sont le nombre de logements : 900 aujourd’hui (individuels et petits collectifs) contre les 1 700 annoncés dans le schéma directeur de 2014, et l’augmentation forte de la trame verte (+30%), soit 11,1 hectares d’espaces verts dont 9,4 ha de parc paysager et de corridor vert. C’était un souhait fort des habitants, à l’instar de cet équipement public marquant l’identité du quartier, qui n’était pas prévu à l’origine. 

Au sud du site, l’avenue métropolitaine reliant la rue du 11-Octobre à la rue des Murlins sera occupée par 1X2 voies et le reste – une large part – dédié aux circulations douces et à un corridor vert permettant la gestion des eaux pluviales. Il est proposé d'y limiter la vitesse à 50 km/h, et à 30 km/h pour les voies de desserte. 

Sans attendre, le pré-verdissement du site est lancé avec la constitution, en plein cœur des Groues, d’un arboretum de 100 spécimens et 200 autres plantés. À l’est, la dalle militaire sera prochainement démolie pour créer une pépinière permettant de produire environ 1 000 arbres destinés à végétaliser les espaces publics. Selon le calendrier du projet, la concertation va se poursuivre durant le 1er semestre 2019 ; puis, au second semestre, la création de la ZAC et la désignation de l’aménageur.

« La preuve par 7 » de Patrick Bouchain

L’aménagement de l’éco-quartier des Groues est un des volets de « La preuve par 7 » de l’architecte Patrick Bouchain. Dévoilé le 15 octobre 2018, à Saumur, ce projet expérimental vise à défendre une construction de « haute qualité humaine » et transposable à différentes échelles : village, bourg, banlieue, territoire d’outre-mer, métropole… « Les projets mettront en commun leur expérience afin de créer un mode d’emploi généralisable de la construction innovante, réellement écologique et sociale, explique Patrick Bouchain. Chaque projet fonctionnera ainsi comme un laboratoire de recherche, capable tout à la fois de mener une expérimentation singulière et d’en rendre compte à la communauté. » « La Preuve par 7 » est soutenue pour 3 ans par les ministères de la Cohésion des territoires et de la Culture.