Orléans & son AgglO

Grand Projet de Ville - la Source

Vaste opération de renouvellement urbain, le GPV (grand projet de ville) a totalement transformé le paysage sourcien

Aujourd'hui réalisé à 95%, il a permis notamment la résidentialisation et la restructuration de 2 000 logements sociaux, la destruction et la reconstruction de plus de 500 logements, la diversification de l'offre d'habitations…
Mais aussi la création d'équipements publics structurants comme la Maison des associations et l'annexe du Conservatoire de musique, la médi@thèque Maurice-Genevoix, le complexe sportif…
Le centre commercial 2002 a été restructuré et une partie la Dalle, transformée en jardin public en pente douce.
Cette dynamique se poursuivra vers l'Est, où une réflexion est en cours, afin de favoriser le rapprochement entre l'Université et le Campus de recherche (CNRS, BRGM).

Square Flammarion
Médiathèque Maurice Genevoix
maison des association / école de musique
Complexe sportif

Maison de l’Emploi

A l'angle de la rue Romain Rolland et de l'avenue de la Bolière, il s'agit d'un bâtiment de 1500m2 entièrement dédié à l'emploi. Pôle Emploi est installé au rez-de-chaussée et sur une partie du 1er étage. La Maison de l'Emploi et ses partenaires les ont rejoints au 1er étage du bâtiment. La Boutique de gestion prend place, pour sa part, au 2ème étage.

Requalification de la dalle

La place Sainte Beuve située à l'arrière du Centre 2002 était enclavée et peu attractive : sa restructuration et celle de ses liaisons avec les autres espaces publics de la Dalle doit permettre de redonner à ces espaces une vocation claire et une qualité participant à la requalification de la dalle.
Elle comprend le Jardin de la Renaissance qui est un jardin en terrasses de 5000 m2. Des arbres et arbustes fleuris y sont plantés (chênes, pins et bouleaux), ainsi qu'une pelouse d'agrément. La partie basse du jardin accueille des jeux pour enfants (2-12 ans).

Poursuite la dynamique avec un nouveau programme de renouvellement urbain

Classés par l’État, fin 2014, parmi les 200 « quartiers d’intérêt national », l’Argonne et La Source vont bénéficier d’une nouvelle convention Anru. Quelle somme sera allouée aux deux quartiers orléanais sur les 5 milliards d’euros débloqués au niveau national ? Il est encore beaucoup trop tôt pour le dire mais elle devrait permettre d’impulser ou de confirmer la dynamique.

Prochainement, Orléans remettra à l’Agence pour la rénovation urbaine un document formalisant ses ambitions pour les 10 à 15 ans à venir, fruit d’une réflexion menée avec tous les acteurs du renouvellement urbain (Préfecture, Orléans Métropole, collectivités, bailleurs, habitants…). Il servira de base aux échanges qui précèderont la signature d’une nouvelle convention.