Orléans & son AgglO

Jardin des plantes

le Jardin des Plantes est un jardin d’agrément et de découverte de 3,5 hectares. C'est également le lieu d’expérimentation végétale de la Ville d’Orléans.

Historique

En 1640, sur la rive droite de la Loire, à l'est de l'actuel Pont Joffre, la Société des apothicaires crée un jardin botanique afin d'y cultiver des plantes médicinales. En 1834, le jardin est transféré sur l'emplacement actuel. Il est lieu d'acclimatation des plantes rares, arrivées des contrées exotiques par les bateaux de Loire et site d'études et d'instruction. L'orangerie et les serres chaudes sont construites à cette époque. A la fin du 19ème siècle, la recherche de décors floraux dans un cadre arboré prime sur l'étude scientifique du végétal.

Aujourd'hui, le jardin des plantes, s'il demeure un jardin d'agrément, est aussi un lieu d'expérimentation et de découverte du végétal. C'est ici que les jardiniers testent, essaient, observent et éprouvent les végétaux et les techniques de fleurissement et d'entretien plus respectueuses de notre environnement.
Il est un des outils du Développement Durable et prolonge au 21ème siècle les missions entamées au 17ème.

A ne pas manquer ...

Le coin des impressionnistes

Au 19ème siècle, Michel-Eugène Chevreul, éminent chimiste et directeur de la Manufacture des Gobelins, est saisi des plaintes de teinturiers qui observent que certaines teintures ne donnent pas les couleurs qu'on en attend. Il a l'intuition que les problèmes les plus délicats sont de nature non pas chimique mais optique : ce ne sont pas les pigments qui sont en cause, mais les tons colorés qui se trouvent à proximité. Il se fait alors connaître des peintres pour sa loi du contraste simultané des couleurs qui marqua l'impressionnisme. Le jardin propose un massif arbustif coloré composé sur la base des travaux de ce grand savant.

Les Arbres remarquables

L'arbre, refuge de la nature en ville, symbole de vie, de longévité et de sérénité. Prenez le temps d'admirer 4 arbres remarquables pour la rareté de leur espèce ou leur dimension.

  • a) Araucaria araucana (Désespoir des singes)
  • b) Ginkgo biloba (Arbre au quarante écus) +de 150ans
  • c) Liriodendron tulipifera 'aureomarginatum' (Tulipier de Virginie panaché) +de 150ans
  • d) Sequoia sempervirens (Sequoia toujours vert) +de 150ans
  • e) Platanus x acerifolia

Les ruchers

Le Jardin des Plantes en partenariat avec le syndicat des Apiculteurs du Gâtinais et du Loiret. accueille le Rucher Pédagogique de la Ville d'Orléans . les Apiculteurs sensibilisent les enfants des écoles d'Orléans, adultes de demain, au monde fabuleux de l'Abeille , maillon vital de notre écosystème. " Si les abeilles devaient disparaître, l'humanité n'aurait plus que quelques années à vivre" Albert Einstein

Les massifs d'essai

Deux ans avant leur mise en place dans les quartiers et selon un thème choisi, les jardiniers testent les plantes à massifs et leurs associations au sein de 18 plates-bandes. Le développement durable tient une place importante dans leurs choix. Ils analysent, évaluent et valident les propositions que vous retrouverez ensuite sur l'ensemble de la ville.

Le catalogue vivant

Si...au détour des massifs floraux de la ville, vous rencontrez une plante qui vous interpelle, venez au Jardin des Plantes. Vous trouverez la plante mystère, mêlée aux roses du concours international, dûment étiquetée au sein des 120 carrés de ce véritable catalogue vivant.

La Grande serre

Elle est construite en 1836, à l’origine elle n’a pas d’ailes latérales. Puis, la serre tempérée (aile gauche) est rajoutée. Aujourd’hui, sa façade conserve ses pilastres de style dorique dans la mouvance néo-classique. Elle a été rénovée et aménagée en 2017 pour recevoir des événements (accueil de réceptions, mais également d’expositions ou de conférences).

Les Jardins Climatiques

Au nombre de 7, les jardins climatiques sont des lieux de présentation et de culture de plantes d’origines, de climats et de biotopes différents. Ils sont organisés en paliers et séparés par des éléments brise vent, notamment des murs qui accumulent en journée la chaleur et la restituent la nuit aux plantes les plus délicates. L’eau est l’élément de liaison de ces jardins. Elle est remontée d’un puits à l’aide d’une éolienne.

  • Le jardin alpin
  • Le jardin méditerranéen
  • Le jardin sec
  • Le potager exotique
  • Le jardin des formes fruitières
  • Le jardin des curieuses
  • Le jardin d’eau

Le Jardin de roses

Il y a les lauréates des concours et celles qui ne le sont pas mais qui n’en ont pas moins de mérite. En tonnelles ou au sol, des touffes de rosiers se servent de l’écrin proposé par d’autres végétaux et proposent des effets qu’en recherche de sa rose préférée, l’amateur pourra reproduire.

Les Arbustes de demain

Ces massifs arbustifs présentent les espèces testées aujourd’hui au jardin des Plantes pour être utilisées demain dans les quartiers. Ils aident au choix des variétés en fonction du sol, du climat, de l’exposition, de leur esthétique ou de leur intérêt en matière d’environnement (recherche de plantes peu consommatrices en eau, résistantes aux maladies, générant peu de déchets verts, utile à la faune …).

La Palmeraie

Ce décor exotique est une évocation des pays chauds…un dépaysement géographique marqué par la présence élégante du palmier. Pour la plupart des civilisations , le palmier est « l’Arbre de Vie » et offre aux hommes ses fruits, ses fibres, sa sève ou ses palmes. Ce jardin présente des palmiers pouvant résister dans notre région à des températures de -10° à -20°C.

L'aire de jeux

Elle comprend un manège et de nombreux jeux pour les enfants jusqu'à 10 ans. Un commerce assure également la vente de boissons, glaces et friandises.

Plan du Jardin

Le Concours International de Roses d'Orléans

Chaque mois de Septembre depuis 1959, un jury international, composé de professionnels et d'amateurs de roses, vient récompenser le travail des obtenteurs qui soumettent durant deux saisons leurs créations au regard expert d'une Commission permanente. Le Concours d'Orléans privilégie la remontance des roses et confirme les qualités de variétés déjà commercialisées.

Choisissez vous aussi votre rose préférée : participez au CRITERIUM DE LA ROSE du mois de mai au mois de juillet pour attribuer la rose de cristal à la variété préférée du public. Tous les rosiers primés sont conservés et présentés dans le jardin de roses du Jardin des Plantes d'Orléans.