Orléans & son AgglO

Dundee (Ecosse)

Les liens qui unissent Orléans au pays des Stuart remontent à fort loin puisque Jeanne d'Arc comptait parmi ses troupes des archers écossais.

jumelage

Dundee a été invitée, en 1929, à participer au 500ème anniversaire des fêtes de Jeanne d'Arc. C’est notamment en souvenir de la "Auld Alliance" que les élus des principales villes d'Ecosse décidèrent en 1944 de soutenir les villes françaises sinistrées de la seconde guerre mondiale et que Dundee choisit alors de parrainer Orléans. 2 ans plus tard, les deux villes signèrent un accord de jumelage... Le premier dans l'histoire d'Orléans. Cette amitié a fêté son 70ème anniversaire en 2016 à l'occasion des fêtes de Jeanne d'Arc.

histoire de la ville

Située au cœur même des Highlands, Dundee reste indiscutablement liée à l'histoire de l'Ecosse et à ses luttes contre le royaume d'Angleterre. C'est autour de son port que la ville s'est développée. La construction maritime, le commerce fluvial mais aussi l'industrie textile ont été les fleurons de son activité. Au XVIème siècle, Dundee comptait plus de trente navires commerçant avec la Baltique. C'est dans son port qu'a été construit le célèbre Discovery : le bateau utilisé par Robert Falcon Scott pour mener ses premières expéditions d'exploration dans l'Antarctique. Aujourd'hui, à quai dans le port de Dundee, il fait partie des nombreuses attractions de la ville et peut être visité.

vie économique

Longtemps identifiée comme la ville des 3 J (jam, journalism et jute), Dundee fut en son temps la capitale mondiale de la toile de jute. Le site de Verdant Works, musée de la toile de jute, permet par ailleurs de redécouvrir cette partie de l’histoire de la ville. La fin de révolution industrielle du 19ème siècle a depuis lors poussé Dundee à prendre d'autres orientations et à engager une politique de reconversion. La page de l'histoire du jute a été définitivement tournée pour faire place à l'électronique, aux fibres synthétiques et à la biotechnologie. 

site et curiosités :

Dominée par les collines jumelles "The Law" et "Balgay" qui offrent un très beau panorama sur la campagne environnante, Dundee réjouit tous les amoureux de la nature. Ses rues qui suivent en grande partie un tracé de l'époque médiévale font le charme contrasté de cette ville à l'aspect moderne. Ici, tout est prétexte à remonter le temps : en visitant le "Frigate Unicorn" le plus ancien bateau britannique encore à flot ou en parcourant les McManus Galleries, un édifice gothique impressionnant qui abrite de remarquables collections d'art et d'histoire. Ses châteaux (le Broughty Castle et le Claypotts Castle) ont été conservés et témoignent de l’architecture utilisée autrefois. La tour St Mary, quant à elle, est un trésor du XVe siècle, ce qui en fait le plus vieil édifice de la ville.

Autre témoin du passé, le Shaw's Sweet Factory qui rappelle la tradition de fabrication de bonbons de Dundee et qui vous invite à quelques dégustations. Les parcs naturels de Gartmor et Alva, le romantique Château de Campbell, les sentiers autour des glens d'Orchil, les excellents terrains de golf, notamment celui de St. Andrews mondialement connu et la pêche en mer (saumon et truite de mer) s'ajoutent encore aux attractions de cette région.

Quelle que soit la période de l'année, il se passe toujours quelque chose à Dundee :

  • Les floralies de septembre qui attirent des horticulteurs et jardiniers de toute l'Europe. D’un genre unique, elles proposent également des plats typiquement écossais permettant de s’initier aux saveurs les plus populaires du pays.
  •  Le festival de jazz et de blues investit littéralement les rues de la ville, mettant ainsi en valeur le dynamisme culturel de Dundee.
  • Le  "Water Festival", quant à lui, met en scène de multiples activités nautiques qui plairont à toutes les générations.

Dundee a aussi sa gastronomie ! Les pubs, fort nombreux, proposent au menu des gibiers, des tourtes à la viande, des poissons de mer et de rivière ainsi que le célèbre Dundee, un délicieux gâteau aux fruits secs. Enfin, il serait dommage de quitter la ville sans avoir goûté au miel de bruyère... et, avec modération, aux whiskies pur malt d'Ecosse !