Orléans & son AgglO

Une organisation plus performante

Un nouvel organigramme a été élaboré dès 2014 dans la perspective du passage en communauté urbaine puis en métropole.

Renforcer la coopération avec et entre communes, travailler toujours plus en synergie, mutualiser les moyens et les services fonctionnels, construire une organisation plus performante et plus efficiente… L’enjeu du projet d’agglomération 2014-2020 est d’aller plus loin dans la démarche d’intercommunalité et dans la perspective du passage en communauté urbaine puis en métropole en 2017.

Si la création du SIVOM en 1964 préfigurait déjà la volonté des communes de mettre en commun leurs moyens pour améliorer la qualité du service aux usagers, la démarche a changé de dimension dès 2014, avec un nouveau modèle organisationnel permettant de travailler ensemble autrement, en rapprochant les services et les compétences, en partageant les méthodes et les outils, en définissant de nouveaux modes de coopération entre l’AgglO et les communes, et entre les communes elles-mêmes.

Depuis plusieurs années, l’AgglO (aujourd'hui Orléans Métropole) et ses communes membres, principalement la ville d’Orléans, ont rapproché certains de leurs services: finances, reprographie, gestion des retraites et des assurances, système d’information géographique, entretien de l’espace public et des zones d’activités, communication... De nombreux groupements de commande ont également été réalisés (téléphonie, fournitures de bureau…) qui ont permis des économies substantielles. 
La création d’un guichet unique pour les entreprises à travers le groupement d’intérêt public Loire&Orléans Éco, avec les partenaires économiques du territoire, est une autre illustration de la mise en synergie des compétences et des moyens permettant d’élargir l’offre de services.

3 axes ont été privilégiés :

Une intégration plus forte entre Orléans Métropole et la ville d’Orléans : après la mise en place mi-2014 d’une direction générale des services, d’un cabinet et d’une direction de la communication uniques, la priorité a été donnée au rapprochement des fonctions d’appui (systèmes d’information, affaires juridiques, commande publique, ressources humaines, moyens généraux…) et à une harmonisation des procédures internes.

Le développement des mutualisations entre Orléans Métropole et ses communes membres : un système d’information commun et le partage de logiciels permettront de mutualiser certains services (politique d’achats, expertise juridique, gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, gestion du patrimoine…).

L’approfondissement des coopérations entre communes sur des compétences exclusivement communales : instruction des autorisations d’urbanisme, équipements scolaires, sécurité, culture et événementiel…

Un travail formalisé au sein du schéma de mutualisation entre l’AgglO  (aujourd'hui Orléans Métropole) et les 22 communes, adopté en juillet 2015. Et renforcé par le passage imminent en communauté urbaine puis en métropole.

Un organigramme commun

Orléans emploie plus de 2600 agents et Orléans Métropole plus de 570, qui représentent près de 250 métiers différents et dont les actions embrassent tous les domaines de la vie quotidienne.

Les 5 directions générales adjointes et les 25 directions mettent en œuvre le programme de l'équipe élue (Mairie et Orléans Métropole). Chaque grande direction travaille en lien étroit avec son élu de tutelle.