Son et lumière : deux spectacles inédits

Publiée le

On vient parfois de loin pour l’apprécier. Le son et lumière sur la Cathédrale démarre avec la saison estivale, le 1er juillet. Au programme : deux spectacles inédits, l’un en hommage à Jeanne d’Arc, l’autre sur le Festival de Loire.

Sorties - Loisirs - Tourisme

Son et lumière : deux spectacles inédits

Orléans Métropole et la mairie d’Orléans proposent au public de découvrir, cette année, deux spectacles inédits et gratuits, projetés sur la cathédrale Sainte-Croix du 1er juillet jusqu’au 11 septembre 2021. Le premier, réalisé par Franck Morin (Light Event Consulting), devait être diffusé dans le cadre du centenaire de la Libératrice d’Orléans, en 2020, et sera révélé pour la toute première fois. Jeanne d’Arc, de la colombe et l’auréole est une évocation spectaculaire et lumineuse de la dimension sacrée de l’héroïne si souvent citée comme symbole d’unité et de courage.

Le second est une création de l’école des Gobelins et du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, intitulée : « Le Festival de Loire invite les fleuves européens ». Le spectateur vogue ainsi sur le Danube (2007), le Douro & le Tage (2009), les canaux des Pays-Bas (2011), le Pô & la lagune de Venise (2013), la Vistule (2015), l’Ebre (2017), la Tamise, le Severn & le Mersey (2019). Un florilège de coutumes, folklores, couleurs et traditions, mis en musique par huit étudiants compositeurs du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

- > Son et lumière sur la Cathédrale (2 projections) : du jeudi 1er juillet au samedi 11 septembre, à 23h, du mardi au samedi (sauf le 13 juillet). Gratuit

De la colombe à l’auréole

Descriptif des différents tableaux du son et lumière

1 - La façade de laine

La laine sera ici le symbole de la jeunesse de Jeanne.

La petite paysanne filait la laine dans les champs tout en gardant les moutons. Cette laine va petit à petit recouvrir la façade de la Cathédrale Sainte-Croix en redessinant les éléments architecturaux.

Ce tissage monumental va se faire grâce aux outils en bois de l’époque : fuseaux, rouet… ces éléments vont se positionner de manière naturelle sur la cathédrale et vont s’actionner comme si l’édifice était un gigantesque métier à tisser.

Alors que la façade est totalement recouverte de laine, un fil se détache et une forme semble se tricoter au centre de la Cathédrale.

Progressivement, on aperçoit une colombe positionnée au-dessus de la rosace centrale. Cette colombe est le symbole de la pureté de cœur et de la virginité de Jeanne.

2 - Une vie en vitrail

Narration en images de la vie de Jeanne à travers les vitraux de Sainte-Croix.

Les vitraux vont apparaître de différentes manières dans une sorte de ballet lumineux. Pour rappeler l’importance du traitement de la lumière par le vitrail dans la religion chrétienne mais également pour les populations médiévales, un prisme de couleurs va balayer la façade faisant apparaître et disparaître les vitraux.

La vie de Jeanne d’Arc s’inscrit ici comme un élément intemporel, éternel. Une vie qui est une sorte d’entité à la fois composite du fait des multiples faits d’armes et épisodes extraordinaires et à la fois unifiée dans la constance de sa foi, de sa croyance.

3 - La statue s’anime

Focus sur le siège d’Orléans et la Jeanne libératrice.

La statue équestre de la Place du Martroi que les Orléanais croisent quotidiennement, va s’animer et dévoiler l’Etendard.

4 - Le procès en canonisation

La canonisation de Jeanne d’Arc a été tardive par rapport à d’autres personnages illustres de l’Eglise et ce dernier procès s’inscrit dans une longue et riche histoire procédurale concernant la Pucelle d’Orléans : procès de Rouen, procès en réhabilitation et procès en canonisation.

Nous allons ici illustrer ces procès en faisant s’affronter les éléments architecturaux de la façade de Sainte-Croix dans une sorte de joute minérale et sonore.

5 - Le Vatican

Lieux de toute canonisation, la Chapelle Sixtine, la Basilique et la Place Saint-Pierre vont défiler sur Sainte-Croix qui va se parer des peintures et des formes de la cité vaticane.

Tableau plutôt contemplatif permettant d’admirer le travail des grands maîtres italiens de la Renaissance, notamment à travers les œuvres de Michel Ange, Raphaël et Bramante.

6 - Sainte Jeanne d’Arc

Après environ 50 ans de discussions et de procédure, Jeanne est enfin déclarée Sainte par le Pape Benoît XV le 16 mai 1920. Cette nouvelle attendue par bon nombre de fidèles va être représentée lors de cette séquence par un moment de grâce très spirituel pendant lequel Jeanne va s’élever vers le ciel et la colombe va se transformer en auréole au-dessus du visage de Jeanne.

7 - Jeanne, Sainte nationale

En 1920, l’Etat français décide de dédier une journée à Jeanne d’Arc dans le calendrier officiel en déclarant le 8 mai, jour de la libération d’Orléans, jour de Fête Nationale. Malgré les tentatives multiples de récupération, cette célébration est encore d’actualité aujourd’hui et nous proposons ici de la mettre à l’honneur.

8 - Feu d’artifice et embrasement

Pour terminer et fêter ce centenaire de la canonisation, il est proposé d’assister à un grand show pyrotechnique virtuel en 3D dont le réalisme semble nous plonger au cœur d’un réel et grandiose feu d’artifice.

Un embrasement de la Cathédrale Sainte-Croix viendra conclure le spectacle afin d’illustrer une dernière fois l’esprit de Jeanne d’Arc et qui sait, pour certains de continuer à faire rayonner la flamme de cet esprit libre et déterminé !