Les composteurs de quartier prennent racine

Publiée le

Et de 23 ! Orléans Métropole poursuit le déploiement de composteurs de quartier sur l’espace public. En ligne de mire : la réduction de la production de déchets. Et la convivialité !

Développement durable , Quartiers

Les composteurs de quartier prennent racine

Je composte, tu composte, il composte… Nous réduisons nos déchets !
Dans le cadre de sa politique de réduction des ordures ménagères, Orléans Métropole poursuit le déploiement des composteurs collectifs sur l’espace public, et vient justement d’en inaugurer un nouveau, au cœur du Jardin des plantes, portant à 23 le nombre d’équipements ainsi disséminés à travers le territoire. 
« Les coquilles d’œufs ? Oui, et de préférence broyées, car ça permet d’aérer le compost. Les épluchures, bien évidemment, le marc de café,… »,   rappellent Maxime et Jonathan, maîtres composteurs au sein de la collectivité. Devant les containers en bois, ils viennent prodiguer leurs  précieux conseils aux riverains présents, qui formeront bientôt le collectif d’usagers de la structure.
« Dans ce bac vous déposez vos déchets organiques, que vous mélangerez avec les déchets dits structurants, sorte de mélange de branchages broyés et de feuilles mortes, que vous trouverez dans le bac voisin. Pour cela, vous pouvez utiliser cette fourche, ou cet objet étonnant, un brass’compost ».
Voilà les futurs usagers formés. Il ne leur reste plus qu’à signer la charte du bon composteur, potasser le petit guide pratique fourni par la collectivité, et partager tous ensemble une petite collation. Parce qu’au-delà de permettre de valoriser les déchets, le compostage collectif se veut une intarissable source de convivialité et d’échanges entre riverains. 3 à 4 rencontres sont d’ailleurs prévues entre usagers chaque année pendant lesquelles, c’est évident, on ne parlera pas que de déchets et de compost !  

Quelle quantité de compost est ainsi produite ?

Près de 2 tonnes de matières organiques sont ainsi valorisées chaque année sur chacun des sites de compostage, et transformées en moyenne en 500 litres de fertilisant naturel, à la libre disposition des utilisateurs du lieu. « Et s’il reste du compost, il est mis à disposition des jardiniers de la métropole, pour l’entretien des massifs par exemple, ou distribué dans les jardins partagés, où il fait le bonheur des amateurs ! » Pour rappel, Orléans Métropole s’est engagée, via son PLDPMA, à réduire de 100kg le poids des poubelles de chaque habitant d’ici 2027, le faisant passer de 505 à 405 kg par an.

Où se trouvent les composteurs de quartier ?

Fleury-les-Aubrais : 
- Boulevard de Lamballe
Saint-Pryvé-Saint-Mesmin  :
- Place Clovis
Saint-Jean-de-la-Ruelle :
- Clos de Montespan
Saint-Jean de Braye :
- Quartier des Armenault
Orléans :
- Parc Pasteur
- Quai barentin
- Chats Ferrés
- Jardin de la Charpenterie
- Rue Pasteur
- Square Poursine
- Quartier Sonis
- Parc du Moins Roux
- Jardin Hélène-Cadou
- Théâtre
- Parc Peteau
- Jardin Jacques-Boucher
- Parc Léon-Chenault
- Boulevard Rocheplatte
- Jardin des plantes (x2) 
- Place de la Nouvelle-Orléans
- Rue de Lahire
- Place Saint-Laurent