Présentation

591e anniversaire de la délivrance d'Orléans

Les Fêtes de Jeanne d’Arc à Orléans figurent parmi les plus anciennes fêtes commémoratives de France et la transmission, de génération en génération, de cette pratique culturelle depuis bientôt six siècles a conduit, en 2018, à leur reconnaissance au Patrimoine culturel immatériel de France, dont nous ne pouvons que nous réjouir et être fiers.

Report des fêtes en septembre

Conformément à ce qui avait été annoncé, cette édition exceptionnelle marquant le 100e anniversaire de la canonisation de la libératrice d’Orléans et celui de la loi du 10 juillet 1920 instituant la fête nationale de Jeanne d’Arc et du patriotisme, aura lieu à la sortie de l’été, du 23 au 27 septembre 2020. Plusieurs temps forts marqueront ces 591e fêtes :

  • « Orléans La Source fête Jeanne d’Arc », le mercredi 23 septembre : rendez-vous incontournable, qui plonge le public dans l’ambiance d’un campement médiéval,
  • Le marché médiéval du Campo Santo, du jeudi 24 au dimanche 27 septembre, pour partager le quotidien des artisans d’autrefois et redécouvrir un savoir-faire rare,
  • La célébration du centenaire de la canonisation de Jeanne d’Arc, le dimanche 27 septembre, avec un hommage religieux en la cathédrale Sainte-Croix.

Pour éviter tout rassemblement important, plusieurs rendez-vous habituels des Fêtes ne pourront, en revanche, se tenir. C’est le cas de la cérémonie de remise de l’épée, de l’entrée de Jeanne d’Arc dans la ville, par la porte Bourgogne, de la cérémonie de remise de l’Étendard, du son et lumiére sur la Cathédrale, des hommages civils et militaires avec le défilé commémoratif, et de la restitution de l’Étendard.

Orléans est restée fidèle à son héroïne

Jeanne d’Arc, jeune bergère de 17 ans, guidée par des voix divines, entreprend une incroyable chevauchée alors que le royaume de France est déchiré par la guerre de cent ans.

Elle convainc le dauphin Charles de la doter d’une armée pour aller combattre l’ennemi anglais et délivrer Orléans, assiégée depuis plusieurs mois.

La prise du Fort des Tourelles, le 7 mai 1429, marque une victoire décisive. Le lendemain, les Anglais quittent la ville sans livrer bataille. Orléans est libérée. La population est en liesse.

Depuis, Orléans est restée fidèle à son héroïne qu’elle célèbre chaque année au travers des Fêtes de Jeanne d’Arc, événement unique en France, à la croisée des traditions civiles, militaires et religieuses, reconnues, en 2018, au Patrimoine culturel immatériel de France.