Orléans & son AgglO

Politique de développement durable

La ville a inscrit le développement durable dans son action au quotidien.

Désignée en février 2015 comme Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte par le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, Orléans réaffirme son ambition de lutter durablement contre le réchauffement climatique. C’est un enjeu qu’elle place depuis de nombreuses années – son Agenda 21 a été adopté en 2006 - au cœur de ses préoccupations.

Ainsi, Orléans veut s’inscrire pleinement dans la dynamique résultant des accords de Paris, signés à l’issue de la 21e Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique (COP21). Elle obtient, comme le montre chaque année, son rapport du développement durable, des résultats importants et encourageants comme la baisse de la consommation de chauffage de plusieurs bâtiments municipaux ou la réduction des émissions de gaz à effet de serre grâce au fonctionnement des deux chaufferies urbaines biomasse situées dans les secteurs sud et nord d’Orléans.

Les opérations d’aménagement urbain et de requalification prennent en compte cet engagement. En ce qui concerne l’espace public, la Mairie se veut respectueuse de la biodiversité. Elle fut d’ailleurs l’une des premières à concevoir un Plan biodiversité, en 2009, et une Charte de l’arbre en milieu urbain. Aujourd’hui, les espaces verts sont plus nombreux, en cœur de ville et dans les quartiers ; les habitants y participent aussi activement en végétalisant leurs façades, balcons et pieds d’immeubles.

En 2015, Orléans a lancé les travaux de réhabilitation du Muséum appelé à devenir le Musée d’Orléans pour la Biodiversité et l’Environnement (MOBE). Ce muséum nouvelle génération aura non seulement une vocation scientifique mais aussi de sensibilisation du public aux grands enjeux environnementaux de la société grâce à des espaces d’expositions et de connaissance.

L’information et la sensibilisation à ces thématiques trouvent traduction dans de nombreuses actions, auprès des enfants des écoles d’Orléans et du grand public lors des Journées environnement-santé, programmées chaque printemps.