Institutionnel

le 20/06/2024

Le conseil métro dans le rétro – juin 2024

Climat, énergie, finance, urbanisme, industrie, gestion des déchets, assainissement… Le conseil métropolitain du 20 juin 2024 a pu adopter un grand nombre de délibérations qui permettront à des dispositifs importants d’être mis en œuvre. Retour sur quelques sujets phares.

Institutionnel

Approbation du compte financier unique (CFU) 2023 de la Métropole

Malgré un environnement économique complexe (évolution du point d’indice, inflation, augmentation des taux d’intérêts), le budget 2023 d’Orléans Métropole a été solide et le compte financier unique a pu être approuvé par le conseil métropolitain.

Le budget global 2023 s’est élevé à 584,4 M€ et une épargne disponible de 37,2 M€ a été dégagée. Cela a permis le financement d’importants investissements à hauteur de 162,4 M€, nécessitant un recourir à l’emprunt de 82 M€.

Principaux investissements réalisés en 2023 : pour les voiries communales et métropolitaines (41,3 M€), sur le complexe sportif et culturel CO’Met (11,9 M€), pour des travaux de rénovation et la création de réseaux d’assainissement (17,7 M€), pour l’acquisition de bus électriques et hybrides et les travaux en faveur de la mobilité (16,2 M€), pour des travaux de l’Ecole Supérieure des Travaux Publics (10,7 M€)…

Bilan à mi-parcours du Plan climat air énergie territorial (PCAET)

Adopté en novembre 2019 en conseil métropolitain, le Plan climat air énergie territorial (PCAET) a pour objectif de définir l’action de la Métropole d’ici à 2030 puis 2050, pour s’adapter et atténuer les effets du changement climatique.

Sur les 33 actions définies, 79% d’entre elles ont été réalisées pour au moins 50%. Pour exemples :

  • Accompagnement des communes pour la réalisation d’inventaire de biodiversité et de plans d’actions liés et réalisation de diagnostics écologiques et aménagement d’espaces naturels.
  • Modernisation de la flotte de bus avec un nouveau mix énergétique pour 2032.
  • Création de Ma Métro Rénov’, guichet unique, gratuit, accessible à tous, pour la rénovation des logements.
  • Actions autour de l’alimentation durable, l’usage raisonné de l’eau et la valorisation des déchets verts dans la Charte Agricole

En résumé, les enjeux de transition ont été fortement intégrés dans tous les domaines d’actions de la Métropole grâce à la feuille de route de la transition. L’administration a également pu monter en compétences grâce à « l’Embarcadère », une école des transitions interne. Autre résultante de cette démarche, l’organisation de beaux temps forts comme les 3 éditions du Village de la Transition, qui ont permis de sensibiliser et mobiliser le public. Le travail du Conseil de développement a également permis de rendre compte des différentes actions.

Perspectives à venir pour le PCAET, l’amélioration de la quantification de l’impact des actions et l’élargissement du périmètre des mobilisations (habitants, acteurs éco, associations…).

La feuille de route « énergie » confiée à la SPL Orléans Energie

En 2022, Orléans Métropole a choisi de devenir un territoire décarboné et à énergie positive. Dans cet objectif, a été créée en juin 2023 la SPL Orléans Energies qui a pour but de développer activement les énergies renouvelables à travers plusieurs axes forts :

  • Développer l’énergie solaire, qui se traduit par la conduite de deux plans de solarisation consécutifs, pour solariser des sites publics.
  • Développer les réseaux de chaleur.
  • Accompagner les énergies émergentes (géothermie, hydrogène, biogaz, biomasses).
  • Animer le territoire et accompagner les projets citoyens.

Soutien à la société Duralex

Délibération de dernière minute et approuvée par les membres du conseil métropolitain, le soutien à la société Duralex, située à la Chapelle-Saint-Mesmin.

L’entreprise Duralex a été placée en redressement judiciaire en avril 2024 et les salariés ont décidé de proposer un projet de création d’une SCOP (Société Coopérative et Participative). 60% d’entre eux se sont d’ores et déjà engagés à devenir coopérateurs. Ce projet semble présenter les garanties de pérennité pour Duralex, notamment en termes de préservation de l’ensemble des emplois. Les objectifs de chiffres d’affaires semblent atteignables en mobilisant les leviers identifiés par les porteurs du projet.

Orléans Métropole souhaite accompagner ce projet de reprise de la société, et proposer un dispositif de soutien :

  • acquisition du site industriel,
  • contribution aux gains de productivité de la SCOP et amélioration de la qualité environnementale du site.