Circuler plus facile en vélo dans la métropole

Publiée le

Orléans Métropole met en place des itinéraires cyclables temporaires pour faciliter l’usage du vélo sur les axes structurants et en hyper-centre d’Orléans. Des aménagements pour apaiser la ville et donner confiance aux cyclistes dans leurs déplacements.

Déplacements

Circuler plus facile en vélo dans la métropole

Mode de déplacement alternatif et répondant aux enjeux de sécurité sanitaire, le vélo apparaît comme l’une des solutions de mobilité idéale en cette période de déconfinement. La ville d’Orléans et Orléans Métropole entendent concilier les différents modes de déplacement pour apaiser la ville, sécuriser les usages et favoriser le retour en centre-ville synonyme de relance du commerce de proximité. Comment ? En faisant le choix d’aménagements cyclables légers, faiblement coûteux, rapides à mettre en œuvre et évolutifs pour s’adapter aux besoins.

Un travail est en cours à l’échelle des 22 communes pour élaborer un schéma d’aménagement global et cohérent sur l’ensemble de la métropole. Il est étudié la possibilité de mettre en place des liaisons cyclables sûres et confortables pour les cyclistes sur les axes Est-Ouest et Nord-Sud du territoire, en cohérence avec les principaux pôles d’activités mais aussi au sein de chaque commune.

Premiers aménagements dans l’hyper-centre

Dès demain, des aménagements vont être réalisés dans l’hyper-centre d’Orléans. Ces propositions, nourries des échanges avec les associations d’usagers, ont été débattues en réunion des élus municipaux, puis au sein d’un groupe de travail constitué d’élus qui s’est prononcé, de façon majoritaire, pour la mise en place de ces mesures :

  • pont Royal et rue Royale : fermeture à la circulation motorisée de la voie Ouest et création d’une piste cyclable bidirectionnelle. La voie Ouest du pont George V sera rendue aux mobilités douces dès ce vendredi 15 mai au soir, afin de permettre la mise en place des aménagements cyclables d’ici le 20 mai prochain. La voie Ouest de la rue Royale sera aménagée dès le 18 mai pour être accessible le 20 mai prochain également,
  • boulevards Alexandre-Martin, Rocheplatte, Jaurès et Verdun : création de voie bus/vélo temporaires. La mise en place de ces aménagements est prévue début juin,
  • rues Albert 1er et Emile-Zola : création de pistes ou bandes cyclables unidirectionnelles et sécurisation des aménagements existants. Ces aménagements sont prévus début juin,
  • neutralisation du stationnement rue Jeanne d’Arc afin de faciliter le déplacement des piétons, à partir du 15 mai.

Du jalonnement sera posé sur l’espace public afin d’aider les cyclistes à identifier les itinéraires vélos existants et temporaires. Des comptages seront, par ailleurs, réalisés afin d’évaluer les fréquentations vélos et voitures. Et un comité de suivi évaluera en temps réel ces aménagements pour les ajuster, si besoin.

Inciter et accompagner la pratique cycliste

De nouveaux arceaux et aires de stationnement temporaires près des pôles commerciaux et lieux de vie importants sont prévus. Dès le 15 mai, des stationnements vélos provisoires avec barrières seront positionnés sur les principales places du centre-ville d’Orléans : De Gaulle, Martroi, Etape, République, Sainte-Croix et Loire.

En lien avec les associations, des stands réguliers seront organisés sur les marchés de la métropole pour réparer son vélo, acheter des vélos d’occasion, s’informer, trouver des conseils…

À noter enfin, pour ceux qui souhaitent investir dans un vélo électrique, Orléans Métropole propose une aide à l’achat de 25% du coût d’achat TTC d’un vélo plafonné à 300€ pour toute personne dont le quotient familial CAF est inférieur à 2 000€/mois auprès des vélocistes partenaires de l’opération.

Aménagement cyclables temporaires sur le pont George V à Orléans.