Mesures d’urgence en faveur des commerces de proximité

Publiée le

Face à la grande détresse des commerçants, pénalisés de nouveau par le confinement décrété le 30 octobre, la mairie d’Orléans et Orléans Métropole déploient un vaste plan de soutien, en partenariat avec les trois chambres consulaires. Détails des outils et mesures.

Commerce

Mesures d’urgence en faveur des commerces de proximité

Mise en ligne d’un catalogue des commerçants

Afin de donner aux commerçants les mêmes armes que les grands acteurs du commerce en ligne, un catalogue recensant l’ensemble des commerçants orléanais qui proposent un service de livraison en ligne, tous secteurs confondus, sera mis en ligne d’ici la fin de la semaine. Il sera accessible gratuitement sur notre site, et fera le lien vers le site marchand de chaque commerce présent dans le catalogue.

https://www.orleans-metropole.fr/commerce-annuaire

Création d’une place de marché virtuelle

En lien avec les commerçants orléanais, la Mairie va lancer une « place de marché virtuelle » pour faire ses achats en ligne et se faire livrer. Le principe est simple : les commerçants locaux de tous types (alimentaire, habillement, décoration, jouets, beauté et santé...) mettent en ligne leurs produits, catalogue que les internautes peuvent ensuite parcourir pour effectuer leurs achats. Il sera possible de se faire livrer à domicile partout en France ou, pour la clientèle locale, de retirer ses achats dans le commerce grâce au concept de “cliquez-collectez”.

Renforcement des aides financières

  • Versement par la ville d’Orléans aux commerçants qui ont perdu 50% de leur chiffre d’affaires lors du premier et/ou deuxième confinement, deux fois 1 000 euros, versés en une seule fois. Un partenariat d’exception mis en place avec Orléans Métropole le permettra à partir 27 novembre.

Formuler une demande de subvention

  • Exonérations des loyers et les charges des commerçants locataires des locaux commerciaux de la ville, jusqu’à la fin de l’année.
  • La Ville d’Orléans va inviter la Semdo, la Sempat et les bailleurs privés à proposer aux commerçants des exonérations de loyers (tout ou partie) et à utiliser à cette fin, les dispositifs fiscaux mis en place par l’État. 

Mesures pour accompagner le déconfinement

À l’issue du confinement et jusqu’à la fin des soldes d’hiver (prévue à ce jour le 2 février 2021)

  • Le stationnement en surface sera gratuit dans tout Orléans pendant 1h30 par jour (réglementé en zone bleue afin de favoriser les rotations)
  • La Ville d’Orléans va proposer lors de la prochaine conférence des Maires, après en avoir échangé avec Christophe Chaillou, président d’Orléans Métropole, que le stationnement en ouvrage soit gratuit, lui aussi, pendant deux heures par jour, à l’issue du confinement et jusqu’à la fin des soldes d’hiver. 
  • Une autre demande va être formulée lors de cette même conférence des Maires : que les transports publics soient gratuits, tram et bus, durant tous les samedis compris entre la fin du confinement et la fin des soldes d’hiver. 
  • Enfin, la ville d’Orléans et Orléans Métropole offriront à l’ensemble de leurs agents des bons d’achat à utiliser dans les commerces orléanais. Cette proposition sera préalablement présentée lors de la prochaine conférence des Maires.

Les commerçants artisans et restaurateurs peuvent joindre à tout moment les cellules d’écoute, de conseil et de soutien, mises en place par les chambres consulaires :

La mairie d’Orléans et Orléans Métropole sont joignables 7J/7 et 24H/24 au 02 38 79 29 99 pour répondre à toutes les questions que leurs habitants pourraient se poser.

Marché de Noël

« À ce jour,la probabilité est que le marché de Noël ne se tienne pas dans la forme classique qu’on lui connaît. L’on doit s’adapter, et l’adapter. Nous sommes plutôt dans une logique d’animations conviviales, dans une ambiance de fête à travers la ville, mais sans les chalets, par exemple, sources d’agglutinements. Nous n’avons pas envie de créer une 3e vague, si nous arrivons à nous sortir un jour de cette 2e. De plus, le marché de Noël tel que nous le connaissons fait peu appel à des commerçants orléanais, et c’est un peu égoïste de dire cela, alors que c’est eux que nous voulons soutenir en premier », a indiqué Serge Grouard, maire d’Orléans, lors de la conférence de presse tenue ce 3 novembre, pour présenter le plan de soutien aux commerces de proximité.