Exposition "Dans la poussière de Séville... sur les traces du Saint Thomas de Velazquez"

5 juin - 13 novembre

Le musée des Beaux-Arts d’Orléans présentera du 5 juin au 14 novembre l’exposition -dossier, « Dans la poussière de Séville... sur les traces du Saint Thomas de Velázquez »

Catégorie principale : Balade - découverte - visite , Exposition .
Exposition : Beaux-arts , Histoire-civilisation .

Le musée des Beaux-Arts d’Orléans présentera du 5 juin au 14 novembre l’exposition -dossier, « Dans la poussière de Séville... sur les traces duSaint Thomasde Velázquez ». Pour la première fois sera reconstituée l’histoire du chef-d’œuvre acquis par le musée d’Orléans au XIXe siècle, sous le nom de Murillo puis réattribué officiellement en 1920 par Roberto Longhi à Velázquez.

 

L’exposition plongera le visiteur dans la matière de l’œuvre et son histoire. De nombreux prêts permettront de réunir les trois apôtres connus de la série dispersée de Velázquez (Orléans, Barcelone, Séville) avec des œuvres parfois inédites permettant demieux comprendre l’exécution de ces tableaux au carrefour des courants naturalistes européens comme le Saint Jacques le majeur de Jusepe de Ribera, acquisition de 2014 du musée de Francfort.

 

A travers cette exposition, le musée des Beaux-arts d’Orléans invite à découvrir Velázquez âgé de vingt ans, après une formation auprès de Francisco Pacheco et à quelques années de son introduction à la cour de Philippe IV à Madrid.

 

L’exposition a en effet l’ambition d’explorer toute l’histoire du tableau. On découvrira la fortune critique de l’œuvre dès le XIXe siècle, jusqu’à nos jours, avec sa redécouverte en 1920 par Roberto Longhi, inspirant depuis, maisons d’éditions (image du tableau utilisée pour la couverture des Vies Minuscules de Pierre Michon), réalisateurs (Conjuring, les dossiers Warren, un film de James Wan), jusqu’à la réinterprétation de l’œuvre en 2018 par le célèbre auteur de bande dessinée, Nicolas de Crécy, dans Les Amours d’un fantôme en temps de guerre. Un chef-d’œuvre que le Louvre était prêt en 1970 à négocier à tout prix pour ses propres collections.

 

Restauré en 2018-2019, le Saint Thomas est aujourd’hui accompagné de toute une étude scientifique qui a mis en lumière la technique du peintre, la radiographie permettant d’entrer au cœur de la matière et de suivre la genèse de l’œuvre (dispositif numérique disponible dans l’exposition).

 

Les rapprochements avec le Saint Paulet et les tableaux des années sévillanes de Velázquez sont désormais incarnés par de multiples indices techniques. Poursuivant l’étude de l’œuvre, on rapprochera volontiers les apôtres de Velázquez de ceux de Francisco Pacheco
(Dresde, Florence), maître et beau-père du peintre de Ribera (prêts du musée de Rennes et de la Fondazione Longhi), source directe du peintre, notamment dans la manière de construire les drapés, de choisir des personnages dans la rue en guise de modèles mais aussi de Luis Tristán (Saint Matthias, collection particulière).

 

- Conférence sur l'exposition

 

  • Jeudi 09 septembre à 18h15

 

Retrouvez Corentin Dury, commissaire de l'exposition pour une conférence qui vous plongera dans l'univers de Velazquez et de Séville au XVIIe siècle !
Sans réservation / Auditorium du musée

 

-Visites commentées de l’exposition

 

  • Jeudi 16 septembre à 18h (Visite commentée)

 

  • Samedi 18 septembre à 11h00, 14h00, 15h00 et à 16h00 (Visites flash)
  • Dimanche 19 septembre à 14h00, 15h00 et à 16h00 (Visites flash)
  • Dimanche 24 octobre à 16h (Visite commentée)

 

- Visites en famille

 

  • Dimanche 03 octobre à 16h

 

  • Dimanche 07 novembre à 16h

 

En famille, le public est invité à inspecter, décrypter et se laisser surprendre par les œuvres présentes dans l'exposition.

 

HORAIRES
Du mardi au samedi : 10h - 18h
Nocturne le jeudi jusqu'à 20h
Dimanche : 13h - 18h

 

Exposition "Dans la poussière de Séville... sur les traces du Saint Thomas de Velazquez"
Exposition "Dans la poussière de Séville... sur les traces du Saint Thomas de Velazquez"